Pierre Leijder et Philippe Bodart

COMMUNIQUE DE PRESSE 20 février 2018

Authentifier ses photos et documents grâce à Shoot&Prove

Le pôle de financement public de la Région de Bruxelles-Capitale soutient une jeune entreprise bruxelloise numérique innovante qui propose un service de capture et d’échange sécurisé de documents (recommandé électronique)

 

finance.brussels/groupe SRIB a accordé un prêt convertible de 150.000 euros à la start-up bruxelloise « Shoot&Prove » qui propose une application mobile gratuite pour le particulier permettant de capturer des documents ou des photos et d’en faire des originaux électroniques (au format PDF) constituant ainsi une preuve juridiquement opposable.  Ils peuvent alors être échangés avec un tiers en toute sécurité. Elle a également obtenu le soutien du fonds d'investissement Seeder Fund au travers d’un prêt convertible de 100.000 euros.  L’appui des investisseurs vise à soutenir le développement de ses activités. Le pôle de financement public régional participe au déploiement de l’entrepreneuriat numérique en Région de Bruxelles-Capitale.

Finaliser un dossier, signer un contrat, fournir un justificatif, collecter des documents pour une opération financière (fiche de salaire, contrat d’achat…), transmettre des informations (certificat de domicile, composition de ménage…), constituer des éléments probants dans le cadre de procédures ? Shoot&Prove offre une solution digitale sécurisée accessible !

En cette période de grande mutation où les entreprises ne parlent que de transformations digitales grâce aux nouveaux modèles de l’économie collaborative et au Cloud Computing, Shoot&Prove, fondée en 2016, propose la première solution d’échange sécurisé de documents et de recommandés électroniques basée sur une application mobile.

L’application mobile, déjà disponible dans l’App Store et prévue pour la fin de ce trimestre sur Google Store pour sa version Android, est capable de répliquer les fonctionnalités d’un scanner traditionnel. Seul un smartphone est nécessaire pour capturer des documents n'importe où et n'importe quand numérisés en une opération au format A4, A5 ou carte de crédit, en portrait ou paysage, à 100, 200 ou 300 dpi et en noir & blanc, gris ou couleur.

Le résultat est converti au format PDF et en fait un « original électronique » qui est une preuve juridiquement opposable. Chaque page capturée par l’utilisateur est en effet horodatée et géolocalisée, ce qui permet de prouver, en cas de besoin, qui a capturé le document, où et quand l’original a été créé. Finalement, une empreinte qui scelle définitivement le paquet d’information est calculée et conservée, et permet la décentralisation de la capture de documents.

Grâce au règlement européen (UE) n° 910/2014 du 23 juillet 2014, l’envoi électronique est devenu équivalent à un recommandé traditionnel avec accusé de réception signé électroniquement. Cet original numérique peut être échangé et archivé en toute légalité. La Belgique est un des premiers états membres à avoir adopté, en été 2016, une loi qui met en œuvre ce règlement sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein des marchés intérieurs.

Dans ce contexte, portés par leurs solides expériences professionnelles dans le domaine de l’IT, Pierre Leijder et Philippe Bodart, développent Shoot&Prove. A ce jour, la première version de la plateforme de service Shoot&Prove est complètement opérationnelle, résultat de trois années de développement entièrement auto-financé par les deux entrepreneurs fondateurs de l’entreprise. Shoot&Prove a pour ambition de devenir un opérateur international de référence et qualifié de services de capture et d’échange sécurisé de documents (recommandé électronique).

« En utilisant Shoot&Prove, les documents et photographies originales ne peuvent pas être falsifiées et l’utilisateur dispose d’une preuve opposable devant les tribunaux ce qui n'est pas le cas avec une photo classique. Qui plus est, bien que les « stores » regorgent d'applications de numérisation, aucune de celles-ci ne met des utilisateurs en relation afin de leur permettre de faire un échange de document certifié avec accusé de réception, conforme à un recommandé électronique. », soulignent les co-fondateurs de Shoot&Prove. Et de préciser : « Le principal facteur différentiant par rapport aux solutions existantes est que Shoot&Prove certifie l’objet électronique (scan/photo…) et non le mode de transmission. Le document certifié peut alors être envoyé par n’importe quel moyen de communication (mail, USB, interface mobile, mur Facebook…). » Une première européenne à l’heure actuelle !

L’application mobile multiplateformes est basée de surcroît sur le principe de la messagerie instantanée via internet (WhatsApp, Messenger, Snapchat, Instagram, etc.). À tout moment, un utilisateur Shoot&Prove peut recevoir une demande d’information venant d’un tiers. En exécutant étape par étape cette demande, il réalise un document original qui est automatiquement expédié au demandeur.  Tout au long de sa vie, l’intégrité du document peut être vérifiée par le service de confiance de la plateforme Shoot&Prove qui délivre un certificat attestant que le document original n’a pas été altéré.

Dans sa Déclaration de Politique Générale, le Gouvernement bruxellois s’est engagé à faire de Bruxelles une capitale numérique et à faire de la transition numérique un axe fort de son programme de développement. Bruxelles reste au centre de l’IT belge. Dans ce cadre, aux côtés du Seeder Fund,  finance.brussels, par l’entremise de sa filiale Brustart,  en octroyant à Shoot&Prove un prêt convertible de 150.000 euros, permet le développement économique d’une start-up bruxelloise au service de l’innovation et du digital.

« L’approche Shoot&Prove est nouvelle et intéressante car elle crée le lien entre un monde collaboratif grand public « gratuit » et les professionnels en quête de simplification administrative et d’économie opérationnelle. Il s’agit en outre d’une technologie aboutie et efficiente pouvant être enrichie de nouvelles fonctionnalités. Enfin, les promoteurs, dont l’un des deux est un ancien partenaire du groupe SRIB, ont démontré, depuis la création de l’entreprise, un investissement financier non négligeable », relève Serge Vilain, Président du Comité de Direction de finance.brussels/groupe SRIB.

« L’APP nous a séduit car elle peut à la fois être poussée par des sociétés vers leurs clients afin d’améliorer la transmission de documents requis, et à la fois c’est pratique pour chacun d’entre nous de l’avoir à portée de main pour se constituer une preuve si nécessaire », précise David Van Tieghem du Seeder Fund.

 

 

Plus d’infos ?

Pierre Leijder, co-fondateur Shoot&Prove pierre.leijder@shootandprove.com 0475/468.771