COMMUNIQUE DE PRESSE 25 octobre 2018

Le premier prêt « Brucircle » accordé à la start-up SUMY

Le pôle de financement public régional renforce son offre en économie circulaire et accorde le premier prêt Brucircle à la plateforme logistique bruxelloise SUMY

Bruxelles, jeudi 25 octobre 2018. Au lendemain de la 3e édition du #becircular Annual Meeting, finance.brussels lance officiellement le nouveau fonds « Brucircle », dédié aux entreprises innovantes dans le domaine de l’économie circulaire, en accordant son premier prêt de 150.000 à la start-up bruxelloise SUMY, spécialisée dans le transport durable et la logistique écologique en zone urbaine. Cette intervention financière vise à soutenir la croissance de ses principales activités. Le nouveau dispositif de financement public est issu de la stratégie mise en place dans le cadre du Programme Régional en Economie Circulaire (PREC) initié notamment par Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi.

Gérée par finance.brussels au sein de sa filiale Brustart et alimentée à hauteur de 1,5 million €, Brucircle est une nouvelle ligne de financement (prises de participation en capital ou de prêts de max 200.000 euros) dédiée exclusivement aux entreprises innovantes, jeunes ou en transition, s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire.

Afin de soutenir le développement d’une économie locale, le PREC met l’accent sur, d’une part, l’accompagnement d’entreprises innovantes tournées vers l’économie circulaire avec la création du cluster Circlemade et, d’autre part, leur financement via Brucircle.

« L’entreprise SUMY, qui a réussi à mettre sur pied une plateforme logistique « circuit court » pour des clients de la Région Bruxelles-Capitale, offre des solutions de logistique écologique et durable, une aubaine pour l’économie bruxelloise et l’amélioration de la mobilité en milieu urbain », relève Pierre Hermant, Président du comité de direction de finance.brussels. Et de préciser : « En mettant sur pied le fonds Brucircle, finance.brussels s’inscrit dans une stratégie régionale liée au PREC et offre par ailleurs un nouveau coup de pouce financier aux entreprises bruxelloises innovantes. L’objectif de ce nouveau fonds est en outre de renforcer les moyens mis en œuvre et de permettre une meilleure visibilité de l’action publique en faveur de l’économie circulaire ».

« La Région bruxelloise a développé une vision stratégique de l’économie circulaire. En lançant en mai dernier le cluster Circlemade, aujourd’hui Brucircle et prochainement le programme d’accompagnement Green4Change. Car, il s’agit d’une économie à la fois créatrice d’emplois et de valeur ajoutée. C’est pourquoi, notre première action est de développer des outils dont les entreprises ont besoin pour se déployer. C’est le rôle de Brucircle, permettre aux entreprises d’accélérer leur transition et améliorer leur capacité à décrocher des nouveaux marchés », détaille Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie

Fondée en 2013 par l’ingénieuse entrepreneuse Hinde Boulbayem, SUMY (Sustainable Urban Mobility) est une des premières entreprises de logistique en Belgique à utiliser des véhicules utilitaires écologiques pour le transport de marchandises sensibles à la température, pour les distributeurs et producteurs en zone urbaine, principalement issus du secteur alimentaire.

« J’ai créé la société SUMY pour apporter une solution sociétale au problème de mobilité dans les grandes villes urbaines. SUMY doit continuer à grandir et doit devenir une solution incontournable de la logistique en zone urbaine », confie Hinde Boulbayem.

Pour pouvoir répondre au mieux à la demande de ses clients, SUMY a développé une plateforme logistique à Neder-Over-Heembeek à proximité du ring de Bruxelles. Elle centralise les produits destinés aux différents départements (cantines – restaurants - hôpitaux) de ses clients. Les camions y déchargent les produits de leurs clients. Ils sont ensuite étiquetés, compartimentés et packagés pour être livrés en ville, de nuit, par les véhicules SUMY. En plus d’être silencieux, les véhicules utilisés, appelés NPV1 « Natural Power Vehicle », sont également moins polluants puisqu’ils rejettent 39 % de CO2 et 95 % de particules fines cancérigènes en moins par rapport aux moteurs à essence classiques. L’entreprise SUMY pratique par ailleurs une politique zéro déchet grâce à la promotion, la vente et l’entretien de contenants recyclés et réutilisables.

La société connaît aujourd’hui une belle croissance (+44% entre 2017 et 2018) et compte 16 ETP, 4,5 employés et 11,5 ouvriers, en promouvant un recrutement multiculturel. La start-up nécessite néanmoins des investissements en véhicules utilitaires durables et en infrastructure pour pouvoir augmenter la capacité de la plateforme logistique. De plus, SUMY est en discussion avec une série de clients importants dans le secteur alimentaire et commencera prochainement à travailler avec des clients du secteur pharmaceutique. Elle souhaite investir dans des nouveaux projets d’innovation.

Dans cette optique, l’appui financier de finance.brussels sous la forme d’un prêt convertible à hauteur de 150.000€ permettra à SUMY d’investir notamment en matériel et outillage (véhicules de 3.5T “Natural Power Vehicle” et chambres froides MultiTemp) afin de pouvoir répondre à la demande de ses nouveaux clients.

 

 

Plus d’infos ?

Mélusine Baronian, Responsable Communication finance.brussels, 0477/55 83 32

Pauline Lorbat, attachée de presse du Ministre Didier Gosuin, 0485/ 89 47 45

Sumy Belgium durakoska.merita@sumy.be +32 2 262 32 55