finance.brussels encourage le financement participatif et citoyen. finance.brussels/groupe SRIB a en effet décidé de poursuivre son soutien à LOOK & FIN, plateforme en ligne de  financement participatif à destination des PME, en lui octroyant un second prêt de 77.500 euros pour développer son activité croissante. Cette intervention financière contribue à la création d’une économie participative, citoyenne et régionale.

Le principe de « crowdfunding » ou financement participatif a le vent en poupe. D’après une récente étude menée notamment par le cabinet Ernst&Young, ce financement a connu une avancée de plus de 144% en 2014 en Europe, et préfigure également d’une impressionnante ascension en 2015. Les initiatives se multiplent en Belgique.

LOOK & FIN a développé une plateforme de crowdfunding qui a la particularité d’octroyer du financement sous forme de prêt (crowdlending) par des particuliers à des jeunes entreprises. LOOK & FIN, qui compte quelque 5000 membres investisseurs, est aujourd’hui la première plateforme de crowdlending belge levant des montants via des internautes. En plus de sa notoriété grandissante, cette start-up présage d’un développement important. finance.brussels/groupe SRIB lui a accordé un second prêt via sa filiale Brustart d’un montant de 77.500 euros afin  de développer son activité. Par ailleurs, en raison du nombre croissant d’internautes et grâce à une renommée plus grande de la plateforme, notamment concernant la qualité des dossiers présentés, la durée de la levée de fonds nécessite de moins en moins de temps.

Au lancement de LOOK & FIN en 2012, finance.brussels avait été séduit par cette start-up qui offre une alternative face aux difficultés que l’entrepreneur éprouve parfois à obtenir un accès au financement bancaire, et en remarquant, d’autre part, que de plus en plus de Belges veulent diversifier leur épargne.

Avec ce second prêt, finance.brussels juge à nouveau opportun de permettre aux particuliers d’investir dans l’économie réelle en soutenant des projets innovants et concrets tout en simplifiant la procédure. Cette approche répond par ailleurs à une démarche sociétale. Dans cette optique, finance.brussels/groupe SRIB a souhaité réitérer son soutien. «  Dans le contexte économique actuel, il importe d’encourager le financement partcipatif. Notre intervention doit être un support et non une substitution à une démarche sociétale. Il nous paraît essentiel de soutenir des entreprises qui représentent des acteurs du changement en inversant les comportements du monde de la finance. Ce système de financement est par ailleurs une approche complémentaire pour les PME bruxelloises », a précisé Serge Vilain, Président du Comité de Direction de finance.brussels/groupe SRIB.

Sur les 15 sociétés financées jusqu’à présent au travers de LOOK & FIN, 10 sont basées en Région de Bruxelles-Capitale. Depuis sa création, la plateforme a permis à certaines de ces sociétés qui rencontraient des difficultés d’accès au crédit à leur démarrage, comme Screening Media, de trouver du financement. D’autres entreprises qui avaient la confiance des organismes bancaires, telles que la pâtisserie Saint-Aulaye, Mamma Roma ou les glaciers Australian, ont trouvé avantage à ce type de financement ayant un impact direct sur leur volume d’activités, leurs créanciers devenant leurs clients, créant ainsi un cercle vertueux pour tous les intervenants 

Pour rappel, LOOK & FIN permet à des jeunes entreprises en recherche de fonds d'organiser, via sa plateforme en ligne, simplement et rapidement des levées de fonds. Look & Fin a la particularité d’octroyer du financement sous forme de prêt (crowdlending), limitant ainsi le risque de l’investisseur et laissant à l’entrepreneur l’entière possession de son projet, pour des montants entre 50 000 et 300 000 euros. Les entreprises emprunteuses doivent avoir clôturé au minimum un exercice comptable ainsi que présenter un cash-flow positif, un potentiel de croissance et un projet innovant.