Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

WHITE FUND, nouveau fonds medtech belge, lève 20 Millions €

4 novembre 2019 | Catégorie : actus

WHITE FUND, nouveau fonds medtech belge, lève 20 Millions €

COMMUNIQUE DE PRESSE
4 novembre 2019

Liège, le 4 novembre. WHITE FUND est un nouveau fonds belge d’investissement privé early-stage entièrement dédié au secteur du medical device. La surface financière de WHITE FUND est de 20 millions €. Objectif : financer une dizaine des projets medtech les plus prometteurs en Belgique.

Le medtech, secteur mettant les sciences de l’ingénieur au service du monde médical, est en plein essor depuis quelques années. Il vise à impacter positivement le domaine des soins de santé grâce à des instruments, logiciels, implants ou équipements présentant une valeur ajoutée à différents niveaux : aide au diagnostic, solutions thérapeutiques, facilitation de la pratique médicale, optimisation du trajet de soins du patient, …

L’idée de créer WHITE FUND vient d’un constat fait par Joanna Tyrekidis et Benoit Fellin, spécialisés dans l’accompagnement et le financement de start-ups technologiques, et responsables d’investissements chez Noshaq (ex-Meusinvest) : il a de la demande pour un fonds privé structuré et structurant capable de soutenir les phases de développement précoces des projets medtech.

« Les entreprises du medtech ont un cycle de vie et une réalité économique propres, avec des enjeux, notamment régulatoires, dont il faut tenir compte très en amont, dès la structuration du projet. Au-delà du financement, nous voulions donc développer un projet qui réponde plus largement aux faiblesses identifiées et généralement communes à ces entreprises et à ce stade de développement. »

Après avoir challengé l’idée auprès d’entrepreneurs reconnus du domaine, ils démarrent leur levée de fonds en octobre 2018. Leur objectif : mobiliser d’importants partenaires financiers belges mais aussi des partenaires métier offrant des accès aux experts du secteur des soins de santé et aux praticiens, pour offrir une valeur ajoutée importante aux sociétés participées.

Douze mois plus tard, WHITE FUND est né avec un premier closing à 20 millions €. Un fonds où l’on retrouve parmi les investisseurs : Marc Nolet, SFPI-FPIM, Invest For Jobs, finance&invest.brussels, Noshaq, Ogeo Fund, Solidaris et le CHU de Liège. WHITE FUND ambitionne de lever 10 millions € complémentaires dans les mois qui viennent.

Concrètement, WHITE FUND investira dans 2 à 3 dossiers par an pendant 5 ans, à hauteur de 2 à 3 millions € par projet en 2 à 3 tours de financement. Le périmètre géographique d’investissement sera la Belgique, sans exclure la possibilité d’opportunités dans les zones limitrophes. Les sociétés ciblées sont des sociétés « early-stage », disposant au minimum d’un proof of concept de leur technologie et d’indicateurs objectifs de traction marché. Une quinzaine de projets sont actuellement à l’étude dans les domaines de l’imagerie médicale, de la cardiologie ou encore de la détection des problèmes respiratoires.

L’objectif de WHITE FUND consiste véritablement à soutenir les étapes de pré-commercialisation des projets et le démarrage des ventes, avec un objectif de sortie à 5-7 ans. Les demandes d’investissement seront analysées et suivies par un comité de sélection qui regroupera des experts du medtech et de l’investissement. Une équipe de professionnels aux profils et expériences complémentaires.

WHITE FUND est un fonds belge, qui revendique son caractère national. La Belgique possède des compétences extrêmement fortes dans ce domaine avec des ingénieurs et des écoles d’ingénieur de haut niveau, une qualité de soins élevée, des médecins spécialistes et chirurgiens de renommée internationale, des centres d’excellence pour les études cliniques liées aux nouvelles technologies, un tissu substantiel de PMEs et une présence historique de big players dans le domaine. « Nos actionnaires investissent dans un fonds spécialisé avec, au-delà d’un espoir de rendement financier, des attentes en termes de structuration d’un écosystème fort et de retombées en matière de création d’emplois », concluent les initiateurs du projet.
Le conseil d’administration du fonds, en cours de constitution, sera présidé par un administrateur indépendant démontrant une expérience significative dans le domaine de la santé.

http://whitefund.be/

Coordonnées de contact
Joanna Tyrekidis – j.tyrekidis@whitefund.be – 0473/84.12.51
Benoit Fellin – b.fellin@whitefund.be – 0473/84.11.59

À propos de Noshaq
Noshaq est le partenaire financier de référence pour la création et le développement des PME en région liégeoise. Au fil des ans, Noshaq a développé une gamme de véhicules de financement adaptés aux besoins et aux tendances du marché et à sa stratégie. Chaque service offert par Noshaq (capital – prêt – leasing) est toujours déterminé en fonction des exigences et des besoins du propriétaire-investisseur. L’objectif est toujours d’avoir un effet de levier sur le développement de l’entreprise.
https://www.noshaq.be/

À propos de finance&invest.brussels
Finance&invest.brussels est une entreprise publique bruxelloise. Elle facilite et complète la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise. Comment ? En apportant des solutions concrètes aux besoins financiers des entrepreneurs, aux moments-clés de leur existence : création, développement, innovation, internationalisation, transition environnementale, reprise-transmission.
https://www.finance.brussels/

À propos d’Ogeo Fund
Ogeo Fund, premier OFP (Organisme de Financement de Pensions) multi-employeurs du premier pilier en Belgique, assure la gestion administrative, financière et comptable des engagements de pension pour plus de 4.200 bénéficiaires de rente, actuels ou futurs, issus de ses huit entreprises d’affiliation.
http://www.ogeofund.be/

À propos de Invest For Jobs
Invest For Jobs (IFJ) est un fonds d’investissement privé créé fin 2015 par les partenaires sociaux du secteur du métal et de la technologie et doté d’un capital de 100 millions d’euros. Il s’agit du seul fonds d’investissement à gestion paritaire en Belgique, dont l’objectif est avant tout social : « un rendement financier raisonnable pour un profit social élevé » ! IFJ s’adresse aux entreprises belges, non cotées et dont l’activité / le projet a un impact positif sur l’emploi en Belgique. Le soutien financier se veut à long terme, via une participation en actions ou un prêt.
https://investforjobs.be

À propos de SFPI-FPIM
La SFPI (Société Fédérale de Participations et d’Investissement) est le bras financier de l’autorité fédérale qui a, entre autres missions, pour objectif de soutenir la croissance et le développement du tissu économique en Belgique. Elle a identifié plusieurs secteurs d’intervention au sein desquels figure l’innovation dans le secteur des soins de santé. Elle investit tant en direct (IBA, Istar, PDC*Line Pharma…) qu’au travers de fonds d’investissement (Newton Bio Capital, Fund+ et QBIC…), soit au travers de prises de participations, soit de prêts. La SFPI est investie dans plus de 30 entités actives dans le secteur de la santé et ce, pour un montant de plus de 130 millions EUR.
http://www.sfpi-fpim.be

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Look&Fin lève 6 millions € pour accélérer son développement

17 octobre 2019 | Catégorie : actus

Look&Fin lève 6 millions € pour accélérer son développement

COMMUNIQUE DE PRESSE
17 octobre 2019

Bruxelles, le 17 octobre 2019 – Look&Fin, pionnier et leader du crowdlending en Belgique, annonce avoir réalisé une augmentation de capital de 6 millions € auprès de finance&invest.brussels et d’investisseurs privés. La plateforme a pour ambition de se renforcer sur ses marchés domestiques avec un double objectif :

  • Financer 1000 PME à concurrence de 300 millions € sur les 3 prochaines années.
  • Poursuivre ses développements technologiques sur le traitement des données pour donner accès aux PME au crédit quasi instantané et 100% digital.

Look&Fin, le leader belge avec 70 millions € de crédits octroyés à 230 PME

Depuis sa création en 2012, Look&Fin a structuré 70 millions € de prêts pour plus de 230 PME de tous secteurs d’activité en Belgique, en France et au Luxembourg, dont 28 millions € sur les 12 derniers mois. Les entreprises sélectionnées peuvent emprunter de 50.000 € à 5 millions € pour tout type de besoin. Les fonds collectés proviennent d’investisseurs particuliers et d’institutionnels. 30 millions € leur ont déjà été remboursés avec un rendement annuel moyen net de défaut de 5,5%.

“Nous avons lancé Look&Fin en vue de créer un marché obligataire pour PME non cotées. 7 ans après notre lancement et près de 100% de croissance par an, le modèle est un succès aussi bien côté emprunteurs que prêteurs. Notre objectif est à présent de devenir la solution incontournable du crédit 100% digital et non bancaire pour les PME, quels que soient leur taille, leur besoin ou leur secteur” déclare Frédéric Lévy Morelle, Fondateur et CEO de Look&Fin. “Nous recherchions pour cela des investisseurs aux profils et réseaux complémentaires capables de nous accompagner dans la durée et dans le développement de nos activités” , ajoute-t-il.

6 millions € et entrée au capital de finance&invest.brussels

La plateforme qui avait ouvert son capital pour la première fois fin 2016 à hauteur de 3 millions € vient de réunir un nouveau tour de table de 6 millions €. A cette occasion, Look&Fin https://www.lookandfin.com/fr/ accueille à son capital finance&invest.brussels ainsi que des entrepreneurs à succès. Le montant recherché a aussi été complété par les actionnaires historiques, qui renouvellent ainsi leur confiance en participant à ce second tour.

Le crédit aux PME 100% digital, un marché prometteur selon les investisseurs

Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels déclare : “Nous avons pour mission de faciliter et compléter la chaîne de financement. Dans cette optique, nous considérons le crowdlending comme une formule additionnelle pour répondre très rapidement aux besoins de financement des PME. À l’heure actuelle, Look&Fin a réussi à se distinguer par sa rigueur et par ses procédures simples et efficaces. Elle est ainsi considérée comme une fintech de référence qui jouit d’une très bonne réputation , même à l’international, en se différenciant par la qualité de ses investissements proposés, et présentant par conséquent un faible taux de défaut des emprunteurs, et un bon rendement pour les prêteurs.” Et de préciser : “Les synergies entre nos entités sont aussi naturelles que bénéfiques pour le tissu économique bruxellois et belge. Notre investissement contribue en effet à la création d’une économie participative, citoyenne et régionale : Look&Fin redonne du sens à l’épargne en permettant à des particuliers de financer l’économie réelle – en soutenant des projets innovants et concrets -, créatrice de valeur et d’emplois ”.

Thibaud Elzière (eFounders) rejoint également l’aventure : “Dans un monde où tout est instantané, le dirigeant d’entreprise doit pouvoir souscrire un crédit comme il achète un produit ou un service sur internet. Look&Fin est l’acteur qui s’inscrit pleinement dans cette mouvance en proposant aux PME une solution de crédit telle qu’on aimerait la voir pensée et pratiquée”.

Plus de diversification et un rendement attractif pour les prêteurs

Ces actions mises en œuvre vont également permettre de démocratiser cette nouvelle classe d’actifs et d’offrir aux prêteurs une diversification plus importante en termes de secteurs, de zones géographiques et de rendement. “Dans un contexte où les taux sont de plus en plus bas, voire négatifs, Look&Fin permet aux prêteurs d’obtenir un rendement de 3% l’an sur les dossiers assurés et offre historiquement un rendement moyen supérieur à 5% l’an à plus de 80% de ses prêteurs sur les dossiers non assurés. En améliorant notre offre aux emprunteurs, nous permettrons à nos prêteurs d’optimiser leur portefeuille”, précise Frédéric Lévy Morelle, fondateur et CEO de Look&Fin.

A propos de Look&Fin :
Née en 2012, Look&Fin est une plateforme européenne de Crowdlending (prêt aux PME) active en Belgique, en France et au Luxembourg. Look&Fin – agréée PFA (Plateforme de Financement Alternatif) auprès de la FSMA – permet à des PME en croissance à la recherche de fonds d’emprunter directement auprès d’investisseurs particuliers. Le prêteur place ainsi son épargne dans l’économie réelle de manière utile et rentable. Efficace et rapide, le crowdlending permet aux PME d’emprunter de 50.000 € à 5 millions € tout en leur offrant un effet de levier auprès des banques pour obtenir des fonds additionnels. Depuis l’origine, Look&Fin a structuré 70 millions € de prêts en finançant plus de 230 PME. Plus de 30 millions € ont déjà été remboursés aux prêteurs.
www.lookandfin.com

Contact Presse :
Marie-Agnès Gastineau – +33 6 64 62 75 78 – mag@lookandfin.com

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

finance&invest.brussels et Luminus investissent dans bcheck, la solution préventive aux pannes de chauffage

9 octobre 2019 | Catégorie : actus financements

finance&invest.brussels et Luminus investissent dans bcheck, la solution préventive aux pannes de chauffage

COMMUNIQUE DE PRESSE
9 octobre 2019

Bruxelles, le 9 octobre 2019finance&invest.brussels investit 1,1 million € dans bcheck, une spin-off de Luminus, qui utilise l’Internet des Objets (IoT) et l’intelligence artificielle (AI) pour prévenir les pannes de chaudières et permettre de plus une meilleure performance énergétique. L’importante levée de fonds vise à soutenir la croissance des principales activités et le développement technologique de la start-up bruxelloise.

Une première : bcheck introduit la maintenance prédictive sur le marché du logement

Le pôle de financement public régional a accordé son soutien financier à cette jeune entreprise innovante bruxelloise offrant une solution technologique de premier plan et préventive à la précarité énergétique.

« Nous nous lançons ici dans un projet qui correspond parfaitement à notre ambition stratégique et ce, avec Luminus, un partenaire expérimenté du secteur de l’énergie », souligne Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels. « Il s’agit d’un des premiers dossiers de finance&invest.brussels réalisé dans un modèle de corporate venturing ». Et de préciser, « en effet, l’investissement financier, la connaissance du marché et le portefeuille de clients d’une grande entreprise comme Luminus s’additionnent à notre financement. Il y a là un effet levier doublement intéressant : d’une part, notre risque diminue, car ce partenariat met à disposition de la start-up l’expérience et l’expertise d’un acteur-clé du secteur et, d’autre part, nous générons un terreau favorable pour le développement même de l’entreprise et la création d’emplois en Région bruxelloise ».

bcheck est issu de #next, la plateforme d’innovation de Luminus. « Les idées innovantes sont guidées au sein de notre incubateur #next où elles ont la possibilité d’être développées davantage. Nous avons rapidement été convaincus du potentiel de bcheck et avons déjà investi environ 1 million d’euros dans son développement jusqu’à présent. Nous avons opté pour la forme d’une spin-off afin de pouvoir exploiter pleinement son potentiel», déclare Pierre de Firmas, Strategy & Business Development Officer de Luminus et responsable de #next. « Nous sommes particulièrement heureux qu’un tiers investisseur croie pleinement au potentiel de bcheck. Avec finance&invest.brussels, nous avons trouvé non seulement un partenaire financier expérimenté, mais aussi un associé qui souhaite investir de manière proactive dans des projets qui apportent une contribution positive à la lutte contre le changement climatique et à la précarité énergétique « , déclare Grégoire Dallemagne, CEO de Luminus.

La croissance de bcheck a été soutenue par le programme d’incubation d’entreprises Start it X de l’accélérateur Start it @KBC, avec lequel Luminus travaille en étroite collaboration dans le cadre de sa plateforme d’innovation #next. Grâce à Start it @KBC, les fondateurs de bcheck ont eu accès à un réseau de mentors et d’experts qui ont significativement contribué à accélérer le développement de leur entreprise.

« La plateforme d’innovation #next de Luminus est un bon exemple d’incubateur d’entreprises », déclare Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC et de Start it X. « Cet investissement dans bcheck est une récompense pour le travail acharné de toutes les personnes impliquées dans ce projet et prouve que la collaboration dans le cadre de notre programme d’incubation d’entreprises donne d’excellents résultats ».

Vidéo démo : https://we.tl/t-47mU4Xf47n

A propos

bcheck Les bases de ce qui a mené à la création de bcheck en 2019 ont été jetées lorsque 3 employés de Luminus ont eu l’occasion de développer leur idée initiale au sein de l’incubateur d’entreprises #next. La solution unique de bcheck introduit la maintenance prédictive au marché immobilier. La maintenance prédictive est une nouvelle étape innovante dans le domaine de la maintenance planifiée qui, jusqu’à présent, était principalement le domaine des grandes entreprises

bcheck s’adresse aux propriétaires et aux gestionnaires d’immeubles, ainsi qu’aux assureurs et aux installateurs. Le dispositif et son application offrent de nombreux avantages : une fiabilité accrue en prévenant les dommages et les pannes, un meilleur contrôle des coûts, la planification optimisée de la maintenance, ainsi qu’un confort accru pour les habitants et une meilleure performance énergétique. La jeune entreprise innovante bruxelloise aujourd’hui compte, en plus des 3 fondateurs, 8 collaborateurs.

Luminus Nous produisons de l’électricité et fournissons de l’énergie et des services énergétiques. Nous sommes numéro 1 en éolien terrestre et en énergie hydro-électrique en Belgique. Nous jouons également un rôle clé dans la sécurité de l’approvisionnement en Belgique grâce à plusieurs centrales électriques au gaz naturel qui compensent le caractère fluctuant du solaire et de l’éolien. Avec une capacité installée de 2.145 MW en mars 2019, nous représentons environ 10 % de la capacité totale installée du pays. Nous vendons de l’électricité, du gaz et des services énergétiques auprès de 2 millions de clients privés et professionnels, ce qui représente une part de marché d’environ 20 %. Nous investissons pour faire face aux enjeux énergétiques de demain en proposant à nos clients des solutions d’efficacité énergétique innovantes et poursuivons nos développements dans le renouvelable. Nous sommes près de 2.000 collaborateurs. La majorité d’entre eux dédie son temps au développement des services d’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Pour la septième année consécutive, notre entreprise se classe parmi les 64 entreprises belges élues Top Employer. Nous tirons parti de notre forte présence locale et de l’expertise du groupe EDF, l’un des acteurs majeurs du secteur mondial de l’énergie. Plus d’information sur www.luminus.be.

finance&invest.brussels |finance&invest.brussels, le groupe constitué par la Société Régionale d’Investissement de Bruxelles-Capitale et ses filiales, facilite et complète la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise. Comment ? En apportant des solutions concrètes aux besoins financiers des entrepreneurs, aux moments-clés de leur existence : création, développement, innovation, internationalisation, transition environnementale, reprise-transmission.

Start it @KBC, la première communauté de start-up de Belgique, soutient et promeut l’entrepreneuriat innovant et évolutif. Pionnier de la scène start-up en Belgique, Start it @KBC veut aussi avoir un impact positif sur l’économie et la société belges. Chez Start it @KBC, les start-up bénéficient durant trois mois d’un solide programme d’accélération sur mesure. Pendant un an et demi, elles peuvent également compter sur les conseils et l’expertise de mentors, sur un large réseau et sur un espace de coworking. Start it @KBC optimalise continuellement son offre en cocréation avec les start-up. Start it @KBC stimule en outre la fertilisation croisée (internationale) entre plus de 700 start-up et scale-up, mais aussi avec des investisseurs, des mentors expérimentés, des experts en différents domaines (technologie, ventes, affaires juridiques, marketing, communication…) et d’autres accélérateurs et incubateurs du monde entier. La communauté joue également un rôle d’avant-garde dans le domaine de la diversité et de l’entrepreneuriat féminin.

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Joyn Joyn devient Jeasy et attire de nouveaux investisseurs

23 septembre 2019 | Catégorie : actus

Joyn Joyn devient Jeasy et attire de nouveaux investisseurs

COMMUNIQUE DE PRESSE
3 septembre 2019. 

Ne dites plus Joyn Joyn mais Jeasy. L’assistant de mobilité urbaine change de nom et réalise une importante levée de fonds de 525.000 euros en capital auprès de nouveaux investisseurs. Le financement vise à soutenir son développement technologique et commercial. L’application suscite d’ores et déjà un grand intérêt avec des milliers de téléchargements. En proposant un itinéraire avec un temps de parcours intégrant toutes les solutions de mobilité disponibles, Jeasy répond à une réelle demande sociétale et participe à l’amélioration de la mobilité des grandes villes.

Lancée en septembre 2018 lors de la semaine de la mobilité à Bruxelles, après des milliers de téléchargements, l’application a désormais démontré son utilité en proposant une solution concrète et s’offre un nouvel élan en changeant de nom. L’appli Joyn Joyn s’appellera bientôt Jeasy, la compression de « Easy Journey » soit « trajet facile » en français. Un nom qui traduit les ambitions de la société : faciliter la mobilité en milieu urbain en offrant une vue claire sur les différents moyens de transport (voitures, vélos ou trottinettes partagées, transport en commun…) et la meilleure manière de les combiner.

Au vu de ce succès, le projet Jeasy a convaincu de nombreux investisseurs, privés et publics (finance&invest.brussels, des business angels membres du réseau Be Angels, Securex, Bruno Vanderschueren) lui apportant une expertise riche et variée. Les fonds levés serviront principalement à développer la version 2 de l’application, attendue pour janvier 2020, et à en assurer la promotion.

De nouveaux développements technologiques sont au programme : qualité et relevance des recommandations, personnalisation des conseils ou encore utilisation de l’intelligence artificielle. « Le changement, pour être réussi,  doit se faire graduellement et doit prendre en compte les préférences des utilisateurs. Cela inclut de tenir compte des véhicules personnels lors de nos recommandations. Il faut pouvoir offrir une solution qui présente le moins de contraintes possibles pour l’utilisateur. » dit Sébastien Curnel, CEO de Jeasy.

Par ailleurs, afin de renforcer son efficacité, Jeasy a développé un partenariat stratégique unique avec le département d’intelligence artificielle de l’ULB du professeur Bersini. La mobilité est en effet un cas d’application pratique idéal pour l’IA. Les chercheurs de l’équipe du professeur Bersini et les développeurs de Jeasy travaillent en étroite collaboration, apportant chacun leurs connaissances spécifiques pour créer et implémenter les algorithmes les plus efficaces dans l’application. « La mobilité à la fois personnalisée et soucieuse de la collectivité et de l’environnement est un sujet d’une très grande complexité que seuls des algorithmes d’IA peuvent affronter aujourd’hui. L’intermodalité se présente comme la solution, mais nécessite une recherche rapide et efficace par des algorithmes d’optimisation dans le fouillis incommensurable des possibilités (toujours en croissance). L’IA permet également de stocker les très nombreuses données d’usagers et de les exploiter afin de leur proposer des solutions encore plus adaptées. Le centre IRIDIA a développé ce type de compétence depuis plus de trente ans, en devenant un des plus importants et réputés laboratoires européens d’IA. », confie Hugues Bersini.

Convaincue du potentiel de cette start-up bruxelloise et de sa technologie innovante, finance&invest.brussels investit 250.000 euros. « Nous devons tirer profit des nouvelles technologies pour développer et booster l’économie bruxelloise. Et davantage, si cette technologie peut répondre à l’amélioration de la mobilité en milieu urbain », souligne Pierre Hermant, Président du comité de direction de finance&invest.brussels.

L’app est actuellement déployée sur Bruxelles et Namur, et a pour ambition de convaincre les habitants et navetteurs d’autres grandes villes belges et également européennes dans les mois à venir.

Rendez-vous dans quelques mois pour découvrir l’app Jeasy !

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Double cotation d’AudioValley sur Euronext

20 février 2019 | Catégorie : actus

Double cotation d’AudioValley sur Euronext

COMMUNIQUE DE PRESSE
20 février 2019

audiovalley_double_cotation

Depuis ce mercredi 20 février 2019, Audiovalley est désormais cotée à la bourse de Bruxelles après avoir été cotée sur Euronext Growth Paris en juillet 2018.

Par cette opération, l’entreprise bruxelloise pionnière de l’audio digital, créée en 2003 par Alexandre Saboundjian, souhaite renforcer la visibilité et faciliter les opérations pour les investisseurs privés et institutionnels en Belgique, berceau historique et siège de de l’Entreprise. Plus largement, cette opération s’inscrit dans la volonté de l’Entreprise de renforcer l’attractivité et la liquidité du titre.

« Après avoir soutenu financièrement le développement des activités d’AudioValley sur la scène internationale, le pôle de financement public régional se réjouit de cette opération qui confirme son ancrage bruxellois et qui lui permettra d’attirer de nouveaux investisseurs belges », confie Pierre Hermant, Président du Comité de direction de finance.brussels

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Cuustomer : la start-up belge lance le « tripadvisor » des fournisseurs B2B

19 février 2019 | Catégorie : actus

Cuustomer : la start-up belge lance le « tripadvisor » des fournisseurs B2B

COMMUNIQUE DE PRESSE
19 février 2019

cuustomer
  • Première plateforme digitale d’e-réputation dédiée aux fournisseurs de services professionnels B2B.
  • Outil d’aide à la décision pour identifier les meilleurs fournisseurs.
  • Plateforme entièrement conçue par des développeurs issus de l’école BeCode

Bruxelles, le 19 février 2019. Cuustomer, la première plateforme 100% belge gratuite et indépendante qui centralise les avis des entreprises sur les fournisseurs, voit le jour. La start-up offre une solution innovante aux entreprises en recherche des meilleurs prestataires de services professionnels B2B. De leur côté, les fournisseurs reprennent la main sur leur réputation en ligne pour gagner et fidéliser des clients. Le portail a été entièrement conçu par des développeurs issus de l’école BeCode. Pour son lancement, Cuustomer a bénéficié d’un soutien financier de 100.000€ de Brusoc, filiale de finance.brussels.

Selon une étude d’Accenture Digital, 94 % des acheteurs en B2B effectuent des recherches en ligne avant de prendre une décision d’achat. C’est en partant de ce constat que Florent Hainaut, fondateur du cabinet de conseil achats Bridgewater, a mis sur pied ce projet en juin 2018. « Cuustomer souhaite apporter une réponse concrète aux difficultés que rencontrent les entreprises à trouver de bons fournisseurs en proposant un catalogue de services professionnels, classés dans une cinquantaine de catégories d’achats comme l’énergie, les télécoms, le leasing auto ou les secrétariats sociaux ».

De plus, dans une économie digitalisée, les entreprises sont conscientes qu’il est désormais indispensable d’améliorer leur visibilité en ligne et leur e-réputation. « Avec Cuustomer, les fournisseurs disposent d’un espace convivial et collaboratif qui reflète la qualité de leurs produits et services telle qu’elle est perçue par leurs clients. Ils disposent ainsi d’outils pour maîtriser leur réputation en ligne. Ceux-ci pourront notamment répondre aux avis et reprendre contact avec les contributeurs », explique le fondateur. Objectif : gagner et fidéliser des clients. Dans une conférence TED Talk qui a fait le tour du monde, la spécialiste de l’économie digitale Rachel Botsman a résumé l’importance de l’e-réputation en ces termes : « La monnaie de la nouvelle économie est la confiance ».

Pour démarrer cet ambitieux projet, Cuustomer a fait appel à BeCode. Sous la supervision technique d’un ancien membre de McKinsey, une équipe de 6 développeurs à plein temps issus de l’école de codage a conçu la plateforme. Financièrement, Cuustomer a sollicité le pôle de financement public régional. « Par son intervention, Brusoc, filiale de finance.brussels a accepté de soutenir le projet dans son développement à hauteur de 100.000€. La start-up offre un service clé sur porte pour faciliter la vie des entreprises face au choix de différents fournisseurs. Les entreprises peuvent comparer les services de fournisseurs et en évaluer la qualité en parcourant les avis d’autres professionnels authentifiés. Tout est centralisé et géré via une seule porte d’entrée. A l’heure de l’économie collaborative, ce projet qui s’inspire de grandes plateformes de notation repose sur un business model concret et cohérent », souligne Pierre Hermant, Président du Comité de Direction de finance.brussels.

Dès le départ, la problématique des avis manipulés ou faussés a été prise très au sérieux. Concrètement, « pour garantir la qualité et l’objectivité des avis, nous avons fait un choix radical. Une authentification via un profil LinkedIn est obligatoire pour tous les utilisateurs qui souhaitent partager leurs expériences sur la plateforme. Toutes les recommandations sont donc publiques et authentifiées », précise Florent Hainaut. Le choix du réseau LinkedIn pour valider les contributions s’est imposé comme une évidence, s’agissant d’une plateforme entièrement B2B.

Au-delà de la Belgique, Cuustomer prépare déjà le lancement de sa plateforme dans plusieurs autres pays européens mois au cours des prochains et envisage une nouvelle levée de fonds pour y parvenir.

CONTACT PRESSE :
Florent Hainaut, Fondateur, florent@cuustomer.com 0495/410.101 – 02/681.00.43
www.cuustomer.com

Retrouvez toute l’histoire de Cuustomer sur Vimeo ou sur les réseaux sociaux :
Vimeo : https://www.vimeo.com/cuustomer/
Linkedin: https://www.linkedin.com/company/cuustomer/
Facebook: https://www.facebook.com/cuustomer/

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Magritte du meilleur court métrage d’animation : « La bague au doigt » produit par Kwassa Films

5 février 2019 | Catégorie : actus

Magritte du meilleur court métrage d’animation : « La bague au doigt » produit par Kwassa Films

COMMUNIQUE DE PRESSE
5 février 2019

bague_au_doigt_affiche

Magritte du meilleur court métrage d’animation : « La bague au doigt » produit par Kwassa Films.

Lors de la 9e édition des Magritte du cinéma qui a eu lieu samedi 2 février 2019, le Magritte du meilleur court métrage d’animation a été décerné à « La bague au doigt » de Gerlando Infuso produit par Kwassa Films. finance.brussels se réjouit de cette reconnaissance importante récompensant les talents du cinéma belge et également pour la mise en lumière de la jeune société de production bruxelloise soutenue par screen.brussels business, sa ligne de financement dédiée aux entreprises audiovisuelles bruxelloises.

Il s’agit du deuxième Magritte attribué à une production de Kwassa. En 2017, le Magritte du meilleur documentaire avait été décerné à « En bataille » de Eve Duchemin produit également par Kwassa Films.

Société de production bruxelloise crée par Annabella Nezri et Clément Manuel en 2014, Kwassa Films est spécialisée en fiction et en documentaire. Son objectif principal est de promouvoir des projets innovants, créatifs et accessibles à une large audience. Kwassa Films contribue à l’émergence de jeunes talents belges sur la scène internationale. Elle développe et propose également la production exécutive pour des productions belges et étrangères.

A propos de « La bague au doigt » :
Film d’animation réalisé en stop motion raconte l’histoire d’Icaro qui choisit le jour de la Saint Valentin pour demander la main de sa splendide Vanilla dans leur restaurant préféré, La Moule d’Or. Son engagement sincère est pourtant mis à l’épreuve par le grand chef Dimitri qui, derrière les portes à deux battants de sa cuisine, met tout en œuvre pour que le jeune séducteur se brûle les ailes.

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Un prêt de 2 millions pour soutenir Les Entreprises Esmer

4 février 2019 | Catégorie : actus

Un prêt de 2 millions pour soutenir Les Entreprises Esmer

COMMUNIQUE DE PRESSE
4 février 2019

signature_convention_Esmer

Un prêt de 2 millions pour soutenir Les Entreprises Esmer, une référence dans le domaine des techniques spéciales de construction

Bruxelles, 4 février 2019. finance.brussels a octroyé un prêt de 2 millions d’euros pour soutenir Les Entreprises Esmer SA. Fondée en 2007, cette société familiale est parvenue en quelques années à s’imposer comme une référence dans le domaine de l’installation de chauffage et des nouvelles technologies afin de permettre des économies d’énergie et de production d’électricité verte. Grâce à cet investissement, le pôle de financement public régional soutient une entreprise qui occupe majoritairement des Bruxellois dans un secteur porteur.

Chauffage, systèmes de ventilation, panneaux solaires ou autres techniques spéciales de la construction se trouvent au cœur de la transition écologique du bâti bruxellois. Dans ce domaine en évolution constante, la Région de Bruxelles-Capitale fait office de pionnière. Si les normes passives et basse énergie sont désormais devenues ordinaires, elles requièrent néanmoins une grande précision et un renouvellement continu des connaissances.

Ces exigences techniques sont rencontrées remarquablement par la société Les Entreprises Esmer qui démontre une expertise reconnue dans les différents métiers qu’elle pratique au quotidien. La société créée en 2007 à Forest a su garder au fil des ans ses valeurs d’entreprise familiale tout en s’imposant auprès de clients importants de la construction. Afin d’exécuter au mieux les différentes missions qui lui sont confiées, ses équipes sont constituées d’un personnel de qualité et qualifié, dans diverses disciplines, regroupant : des soudeurs, des monteurs de tuyauterie (chauffage et sanitaire), des gainistes, des techniciens HVAC (Heating Ventilation Air Conditionning), des tableurs, des metteurs au point. Elle compte 104 employés.

Par son appui financier sous la forme d’un prêt de 2 millions €, finance.brussels participe à la croissance de l’entreprise familiale pourvoyeuse d’emplois locaux. « En une dizaine d’années, Esmer a réussi sa croissance. Ce qui lui permet aujourd’hui de fournir un emploi à une centaine de collaborateurs, en grande majorité des Bruxellois. L’entreprise peut compter sur des profils hautement qualifiés et de qualité pour répondre à une demande de plus en plus exigeante dans un secteur porteur. Ce n’est pas négligeable. Par ailleurs, ce financement démontre le soutien de finance.brussels à une société active dans des projets aussi divers que des infrastructures publiques (écoles, gares, etc.) ou le logement », souligne Pierre Hermant, Président du comité de direction de finance.brussels.

Soucieuse de rester à la page dans un secteur en continuelle évolution afin de garantir une meilleure performance énergétique des installations sanitaires et de chauffage, Esmer investit continuellement dans des nouveaux logiciels de dessin et de calcul. C’est pourquoi la société forestoise a également mis sur pied son propre bureau d’étude en interne qui est constitué de différents responsables de projet, techniciens de projet, dessinateurs REVIT (3D), ingénieurs d’études et ingénieurs de projet.

Aujourd’hui, jouissant d’une excellente réputation, la société Esmer développe des partenariats importants dans le secteur de la construction et réalise des projets emblématiques de taille, de la conception à la promotion.

Plus d’infos ?
Islam Esmer, cofondateur Les Entreprises Esmer 0495/38 32 64, islam.esmer@lesentreprisesesmer.com

FAQBOT

Introduire une demande

Quel est le montant total recherché?