Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Stoomlink, la mobilité du futur, réalise une levée de fonds auprès de Vias et finance&invest.brussels

19 juin 2020 | Catégorie : actus financements

Stoomlink, la mobilité du futur, réalise une levée de fonds auprès de Vias et finance&invest.brussels

La Start-up bruxelloise Stoomlink, spécialisée dans la récolte et l’analyse de données digitales en matière de mobilité, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 300 000€ auprès de Vias (ex-IBSR) et de finance&invest.brussels pour augmenter sa croissance. Après le succès de projets importants comme SmartMobilityPlanner réalisé en collaboration avec la SNCB, STIB, TEC et De Lijn, la start-up poursuit sur sa lancée et finalise son nouvel outil MobiScore, un générateur d’études d’accessibilité

Stoomlink souhaite accélérer la mobilité du futur grâce à ses outils digitaux et ainsi aider les entreprises et pouvoirs publics à se tourner vers un mode de déplacement plus durable.

Depuis sa création, de nombreuses collaborations ont porté leurs fruits et ont confirmé l’ambition et les perspectives de nouveaux projets du duo de fondateurs Thomas Hermine et François Halin.

«Des écrans interactifs dans des grandes gares, un projet avec une chaîne de télévision, une app construite avec les 4 opérateurs de transports publics belges… Les derniers mois ont été bien remplis ! Nous sommes ravis de constater que ces premiers projets ont convaincus nos investisseurs», sourit Thomas Hermine, CEO de Stoomlink.

«Forte d’une équipe aux talents complémentaires et active sur la scène de la mobilité, Stoomlink a réalisé des collaborations fructueuses et privilégiées avec les acteurs des transports en commun. Elle offre une solution pour améliorer la mobilité grâce à sa technologie innovante qui permet de prédire l’état futur du réseau des transports. En tant qu’invest public, nous devons soutenir ce genre de projet qui facilite la mobilité en milieu urbain et encourage la mobilité douce à Bruxelles», souligne Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels

Jean-Francois Gaillet, directeur de l’innovation et de la technologie à l’institut Vias, complète: « Pour encourager les gens et les entreprises à changer de comportement, il est important de disposer de bonnes données qui peuvent être facilement utilisées. Stoomlink possède l’expertise nécessaire pour traiter rapidement et efficacement un grand nombre de données importantes sur la mobilité. Pour l’institut Vias, cette participation est importante car elle nous permet de contribuer activement au transfert modal. De cette manière, nous assurons non seulement une mobilité plus écologique, mais aussi la sécurité routière » .

Succès et collaborations

Stoomlink, spécialiste dans la récolte et l’analyse de données mobilité développe une gamme de produits d’informations à destination des médias, des entreprises et des pouvoirs publics désireux de réaliser un shift vers plus de mobilité douce. La chaîne publique RTBF inclut d’ailleurs aujourd’hui les données générées par la start-up des transports publics dans les flashs infos trafic de son Mobilinfo.

En 2019, Stoomlink lance “SmartMobilityPlanner.be” avec les quatre grands opérateurs de transports publics belges : SNCB, STIB, TEC et De Lijn. « Le Smart Mobility Planer est le tout premier planificateur d’itinéraire intégré en Belgique, qui combine une série de modes de transports durables, en temps réel. Le tout en s’inscrivant dans une démarche visant à défendre l’Open Data et l’Open Source » , explique François Halin, COO de Stoomlink

Début 2020, Stoomlink et la SNCB s’unissent à nouveau et lancent les écrans infos prenant place dans plusieurs gares de la SNCB. Vélos, trottinettes, bus, trams… En un seul coup d’œil, les navetteurs ont toute l’info de la mobilité durable.

Aujourd’hui, Stoomlink finalise son dernier outil : le Mobiscore, un générateur d’études d’accessibilité. « Le principe est simple : en entrant une adresse dans le système, on obtient rapidement un score d’accessibilité verte, noté de A à E », relève François Halin. Et de préciser : « Où installer mon nouveau magasin ? Quel est l’état des infrastructures cyclistes dans la commune ? Quelles sont les zones qui manquent cruellement de transports publics ? Mobiscore permet de répondre à toutes ces questions et à bien d’autres encore. L’accessibilité (retards, durée de trajet, fréquence des lignes notamment) de plusieurs sites sera déterminée grâce à Mobiscore.

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Le franchiseur immobilier We Invest lève un million d’euros

9 juin 2020 | Catégorie : financements

Le franchiseur immobilier We Invest lève un million d’euros

Communiqué de presse

Bruxelles, le 4 juin 2020 – La scale-up immobilière We Invest réalise une importante levée de fonds d’un million d’euros, dans le cadre d’un ‘move stratégique’ avant la série A, auprès de nouveaux investisseurs publics et privés: finance&invest.brussels, Seeder Fund, Olivier Witmeur et Jérémy Le Van notamment. Le réseau immobilier d’agences We Invest souhaite renforcer ses équipes et accroître le développement de ses activités en Belgique. La scale-up double chaque année sa croissance depuis sa création en 2014 et veut ainsi poursuivre sur cette lancée.

We Invest Real Estate, la scale-up immobilière belge, réalise une levée de fonds d’un million d’euros malgré la crise du COVID-19. Cette levée de fonds cadre avec la stratégie de développement de We Invest.

Une levée de fonds en phase avec les ambitions de développement de la scale-up

Depuis sa fondation en 2014, We Invest a développé, entièrement sur fonds propres, une approche innovante du modèle de l’agence immobilière différenciée, centrée sur l’humain et axée sur les nouvelles technologies et un marketing innovant.

La scale-up veut désormais accroître son développement en Belgique. D’une part, We Invest va renforcer ses équipes internes en marketing et en IT afin de mieux répondre aux besoins des agents immobiliers franchisés. We Invest compte créer sa propre agence marketing en interne et développer une équipe responsable des produits proposés aux clients. D’autre part, We Invest veut continuer le développement commercial de son réseau d’agences, en Wallonie puis en Flandre.

Raphaël Mathieu, CEO de We Invest, déclare: «Cette levée de fonds doit nous permettre d’accroître nos investissements et de renforcer nos équipes en interne, qu’il s’agisse du développement de nouvelles technologies ou de la création de notre agence de services marketing à destination de nos agents immobiliers. De plus, nous souhaitons poursuivre notre développement commercial tout en restant la figure de proue à la pointe de l’innovation dans le marché immobilier résidentiel.»

Cette levée de fonds est composée d’un apport financier d’un montant d’un million d’euros sous la forme d’obligations convertibles. Il s’agit d’un ‘move stratégique’ avant une série A. We Invest vise à continuer d’investir et de croître malgré l’arrêt temporaire du marché immobilier lié à la crise du COVID. Il s’agit également de s’entourer d’investisseurs car cette levée de fonds ne sera pas la dernière. Cette levée de fonds est une amorce. Elle précède une seconde levée de fonds, plus conséquente, prévue pour le début de l’année 2021, et qui aura pour objectif l’ouverture de nouveaux marchés. Le financement en série A vise à optimiser les leviers de traction (le produit et les clients cibles). Elle permet notamment de développer le produit sur différents marchés.

We Invest obtient la confiance des investisseurs malgré la crise liée au COVID-19

En dépit de la crise actuelle qui touche de nombreuses entreprises belges, We Invest a recueilli la confiance d’un panel hybride d’investisseurs, public et privé.

finance&invest.brussels, l’organisme public qui facilite et complète la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise, et le fonds de Venture Capital privé Seeder Fund ayant pour vocation de financer de jeunes scale-ups technologiques et digitales ont participé à l’opération financière.

Ils ont été suivis par d’autres investisseurs privés dont Jeremy Le Van, co-fondateur de la société technologique Sunrise qui a été vendue à Microsoft en 2015, Olivier Witmeur, spécialiste de l’entrepreneuriat en Belgique, Professeur à la Solvay Brussels School of Economics and Management, et les membres du management de We Invest.

La levée de fonds a également été soutenue par le cabinet de conseil stratégique EKKOFIN, spécialisé dans ce type d’opération.

Réussir une levée de fonds dans les circonstances actuelles démontre à la fois la performance du modèle économique de We Invest et de son management. Cette opération est l’aboutissement d’un travail constructif qui a permis à la scale-up de créer une relation solide de confiance avec ses investisseurs.

Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels, explique: «We Invest a une vision et une stratégie en tant que franchiseur immobilier qui nous a impressionnés. C’est une entreprise qui affiche des valeurs humanistes fortes et la capacité de développer des innovations marketing et technologiques inégalées par ses concurrents. Au-delà d’un business model rentable et duplicable, son ancrage bruxellois affirmé se traduit par la création d’emplois locaux. We Invest rend aussi possible le rayonnement à l’international du savoir-faire de ses équipes. C’est ce que nous recherchons auprès des scale-ups dans lesquelles nous investissons.»

Jonathan Pham, Fondateur de We Invest, ajoute: «Depuis son lancement, We Invest a poursuivi une stratégie de développement et d’innovation unique dans le secteur de l’immobilier résidentiel. Accroître sa présence en Belgique et préparer l’avenir sereinement sont ses deux fers de lance. Cette approche a porté ses fruits. Nous nous sommes entourés des meilleurs experts afin de décupler les capacités de We Invest.»

L’entreprise bruxelloise double chaque année sa croissance depuis sa création en 2014. Outre l’arrivée de Raphaël Mathieu en tant que CEO, plusieurs décisions stratégiques ont marqué 2020 dont la signature d’un contrat exclusif avec BNP Paribas Real Estate et le lancement de la première plateforme e-commerce développée en interne à destination de ses agents immobiliers.

Jonathan Pham, fondateur de We Invest et Raphaël Mathieu, CEO de We Invest

Si vous souhaitez de plus amples informations ou une interview, veuillez contacter Isabelle Schmit chez Luna:
Tél. : +32 2 658 02 93
Gsm : +32 495 59 38 06
isabelle@luna.be

À propos de We Invest
We Invest est un franchiseur immobilier qui a été fondé en 2014. La scale-up est spécialisée dans l’immobilier résidentiel (neuf et existant) en Belgique. L’entreprise propose une nouvelle façon d’aborder l’immobilier avec une approche basée sur l’humain et l’innovation technologique. L’entreprise travaille au service de ses agents et franchises immobilières.
Pour de plus amples informations: www.weinvest.be

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

La Civic Tech Fluicity lève 2 millions € pour préparer son expansion en Europe

4 février 2020 | Catégorie : actus financements

La Civic Tech Fluicity lève 2 millions € pour préparer son expansion en Europe

COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris/Bruxelles, le 4 février 2020.

La start-up Fluicity, plateforme numérique de participation citoyenne, lève 2 millions € auprès de nouveaux investisseurs français et belges dont Sébastien Breteau, Edouard Janssen et le holding public bruxellois finance&invest.brussels.
La levée de fonds permettra à la Civic Tech d’ouvrir sa filiale à Bruxelles et d’y démarrer son déploiement sur la scène européenne.
L’investissement servira également à renforcer le produit et l’acquisition de nouveaux clients, notamment en développant des fonctionnalités d’intelligence collective.

Fondée en 2015, Fluicity reconnue Entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS) répond au besoin grandissant des citoyens d’être associés aux décisions collectives. Après une année particulièrement mouvementée en matière de manifestations citoyennes et de crises démocratiques en Europe, la Civic Tech est plus que jamais déterminée à poursuivre sa mission : réduire la défiance entre les citoyens et leurs représentants, grâce au dialogue et à l’intelligence collective. Fluicity propose un outil de consultation et de participation citoyenne, accessible et sécurisé (sondages, budgets participatifs, votes sécurisés, appels à idées…).

« À travers son positionnement unique qui allie l’effet de réseau et le rôle de tiers de confiance, Fluicity se donne les moyens de devenir la plateforme de participation citoyenne leader en Europe. », précise Julie de Pimodan CEO Fluicity

Dans cette optique, Fluicity ouvre sa filiale à Bruxelles pour continuer sa croissance rapide en Belgique, se rapprocher des institutions européennes et poursuivre son développement à l’international. Dans les 24 prochains mois, la Civic Tech se concentrera sur l’acquisition de nouveaux clients et sur l’amélioration de son produit pour offrir à ses clients un plus grand niveau de personnalisation et d’efficacité.

Fluicity travaillera également à élargir son audience et sa notoriété en jouant le rôle de catalyseur de la participation citoyenne à certains moments-clés de l’actualité, comme elle l’a déjà fait à l’occasion du Grand Débat National, des élections européennes et actuellement des élections Municipales en France.

« La start-up française Fluicity utilise les nouvelles technologies au service du citoyen et offre par conséquent de nombreuses possibilités pour les gouvernements. Elle a réussi à se faire une place sur le marché français et belge de la GovTech et de la CivicTech, deux secteurs en pleine croissance et importants pour souligner le rôle géostratégique de Bruxelles, capitale de l’Europe. Par ailleurs, Fluicity est composée d’une équipe compétente en développeurs IT, en marketing et en commerciaux », souligne Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels

À propos de Fluicity ?

Fluicity est une plateforme de participation citoyenne qui permet à chacun de contribuer de manière utile aux décisions collectives qui le concernent. Son objectif : rétablir un lien de confiance entre les citoyens et les décideurs.

Selon les résultats d’une enquête menée sur l’avenir de la participation citoyenne sur Fluicity en mai 2018, 64 % des citoyens interrogés avaient le sentiment de ne pas avoir d’impact dans la décision finale des élu(e)s. Face à ce constat, Fluicity s’engage au quotidien à moderniser les pratiques démocratiques, permettant ainsi aux citoyens de faire entendre leur voix, au niveau local, régional, national et aujourd’hui au niveau européen.

Fluicity est agréée entreprise solidaire et d’utilité sociale ESUS. Primée plusieurs fois par des concours d’innovation, tels que le prix MIT des innovateurs de moins de 35 ans, le concours d’entrepreneuriat social du TEDxParis ou encore le Concours d’Innovation Numérique de la BPI France. En 2018, Fluicity a été classée parmi les meilleures GovTech françaises lors du sommet Européen organisé par Public.io. En 2019, elle figurait parmi les 100 startups dans lesquelles investir, d’après le magazine Challenges. Fluicity est aujourd’hui présente dans une quarantaine de territoires en France et en Belgique.

INFOS UTILES

Contact : julie@flui.city / +33 6 31 87 21 75
Application Fluicity disponible sur App Store et Google Play
Site Internet
Année de création : 2015
Co-fondateurs : Julie de Pimodan, Jonathan Meiss, Nicolas de Briey
Localisation : Paris & Bruxelles

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Pricing Pact, la start-up du juste prix

9 janvier 2020 | Catégorie : actus financements

Pricing Pact, la start-up du juste prix

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Bruxelles – 08/01/2020

Après une année de forte croissance, Pricing Pact lève 625.000€ pour accélérer le développement de sa solution intégrée qui aide les entreprises à améliorer leur stratégie de pricing, et donc leur croissance. La jeune startup bruxelloise Pricing Pact lève 625.000€ auprès de deux fonds d’investissement publics et d’investisseurs privés afin d’accélérer le développement de son SaaS « PriceIt », une solution 100% en ligne destinée aux professionnels tels que les comptables, banquiers ou consultants leur permettant d’aider leurs clients à optimiser leur stratégie de prix.

Pricing Pact permet d’augmenter le chiffre d’affaires et la profitabilité des entreprises par une amélioration de leur stratégie de prix. En effet, le prix est souvent l’élément le plus négligé d’un business alors qu’une fois maîtrisé, c’est celui qui a le plus d’impact sur la croissance de l’entreprise. Chaque entreprise étant unique, il faut qu’elle puisse rapidement trouver l’approche qui lui convienne le mieux et pouvoir s’adapter quand c’est nécessaire.

Laurent-David Hostyn, fondateur et CEO, déplore le manque de spécialistes du pricing sur le marché et a pu constater que de nombreuses entreprises (et en particuliers les petites structures, des indépendants au PME en passant par les start-ups et scale-ups) passent à côté d’une partie importante de leur chiffre d’affaires à cause d’un pricing inadapté. « Nous avons pu assurer une augmentation du chiffre d’affaires de 60% d’un client actif dans la rénovation en un an seulement grâce à une meilleure approche du pricing. C’est dire que de fortes croissances peuvent être provoquées même auprès des entreprises actives dans des secteurs traditionnels».

Une amélioration du pricing peut aller jusqu’à sauver une entreprise de la faillite ou permettre à une start-up de savoir plus tôt si elle peut monétiser son innovation, à combien et savoir si son projet sera viable. D’ailleurs, un mauvais pricing est dans le top 5 des raisons pour lesquelles les start-ups échouent. Rien qu’en Belgique, ce sont des dizaines de milliers d’entreprises et projets qui pourraient être aidés par PriceIt.

Avec PriceIt, Pricing Pact compte faire de nombreux heureux : PriceIt une solution en ligne (un SaaS) qui aide les professionnels (banquiers, comptables, coach de start-ups, analystes de fonds d’investissement) qui ont l’habitude de conseiller leur portefeuille de clients sur leur business plan ou plan financier. PriceIt leur permet de donner les conseils adéquats et faire des simulations d’impact sans être des experts en pricing. PriceIt permet par exemple de savoir si l’entreprise doit baser ses prix sur ses coûts, la concurrence ou la sensibilité prix des clients, de savoir s’il faut augmenter ou baisser ses prix ou encore de savoir quelles sont les erreurs classiques à éviter au lancement d’un nouveau produit ou service.

La force de PriceIt c’est que c’est un concentré de savoir en constante évolution. PriceIt est une véritable boîte à outils digitale utilisable pour traiter de très nombreux cas (que ce soit la vente de produits, services, softwares, dans des business B2C et B2B, et pour des projets à différents stades de maturité). Les professionnels ajoutent dès lors une nouvelle corde à leur arc et leurs clients voient leur chiffre d’affaires grimper.

PriceIt est le fruit de 18 mois de développement, notamment en collaboration avec des doctorants et a permis à Pricing Pact de devenir une référence en matière de pricing en Belgique : +60% de chiffre d’affaires en plus par rapport à 2018, plus de 750 entreprises aidées rien qu’en 2019, 10 partenariats développés avec des incubateurs et fonds d’investissement et une équipe qui est passée de 4 à 12 personnes.

Pricing Pact est initialement une entreprise de consultance qui, depuis l’été 2018, relève le défi de pivoter vers une société qui fournit des solutions en ligne sur le pricing. Pricing Pact qui s’était développé en fonds propres tout en assurant une croissance profitable dès le démarrage, a convaincu deux fonds d’investissement publics – finance&invest.brussels et SambrInvest – ainsi qu’un groupe de business angels privés d’investir 625.000€ pour financer la prochaine accélération de la startup.

« Nous avons veillé à n’avoir que de la smart money, c’est-à-dire des investisseurs qui apportent autre chose qu’un apport financier : leur réseau, leur expertise, leur expérience… et leur réel soutien.. Certains sont des ex-consultants de grands cabinets de conseil, d’autres sont des serial-entrepreneurs ou investisseurs aguerris et nous avons même des membres de l’équipe qui ont investi. Nous ne nous attendions pas à un tel engouement. Tout a été très vite » explique Laurent-David. A noter que Pricing Pact est la première startup belge à attirer les investissements de finance&invest.brussels et SambrInvest au sein de la même levée montrant la volonté des fonds régionaux d’œuvrer ensemble pour répondre à une problématique général, bien sûr au niveau régional mais surtout avec un potentiel qui dépassera vite les frontières.

Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels, explique : « En investissant dans Pricing Pact, finance&invest.brussels soutient une solution tech innovante pour définir de façon optimale le prix de vente qui reste souvent difficile à comprendre et à mettre en œuvre. Un atout non négligeable qui permet à un entrepreneur de devenir un meilleur entrepreneur car le prix reste un élément capital pour faire du business. Cet investissement permet de stimuler tout un écosystème entrepreneurial en Région bruxelloise notamment ».

Pour Olivier Mertens de Sambrinvest « Investir dans une startup de la qualité de Pricing Pact est une belle opportunité pour Sambrinvest. Nous avons immédiatement été séduits par les qualités de l’équipe et leur capacité à développer une solution software innovante et performante basée sur leur expertise marché et les insights collectés auprès de leurs premiers clients. Nous sommes ravis d’accueillir Pricing Pact dans notre portefeuille de startups digitales comptant aujourd’hui plus de 30 entreprises. »

Le financement servira à renforcer une équipe pluridisciplinaire composée de développeurs, consultants et data scientists et à initier le développement international. « Je suis heureux que nous ayons pu recevoir ce financement. Nous avons jusqu’à présent réussi à développer une super solution avec une équipe réduite. Le renforcement de l’équipe produit va nous permettre d’exécuter plus rapidement notre product roadmap qui est très fournie. Nous avons encore tellement de choses à développer qui pourront avoir un impact sur la croissance de milliers d’entreprises. C’est très excitant » dit Martin Delobbe, Tech Lead chez Pricing Pact.

Laurent-David Hostyn, fondateur et CEO de Pricing Pact, ne cache pas ses ambitions et vise de devenir une référence européenne en matière de pricing et en particulier du value-based pricing. De plus, la startup envisage de sortir dans le cours de l’année une version Corporate de sa solution PriceIt afin de permettre aux grandes entreprises d’améliorer leur approche du value-based pricing.

Laurent-David Hostyn est titulaire d’un double diplôme Ingénieur en Aéronautique et Aérospatiale de la faculté Polytechnique de l’ULB et de SupAéro (Toulouse). Après avoir travaillé quelques années dans le monde du conseil où il s’est directement spécialisé en pricing, il a co-fondé et géré un incubateur de start-ups en Afrique du Sud en 2016. C’est en 2017, fort de son expérience en Afrique du Sud que le déclic lui vient de développer une boîte à outil digitale qui permettrait à n’importe quelle entreprise d’améliorer son chiffre d’affaires par une meilleure approche de son pricing.

*Le Value-Based Pricing est une approche du pricing qui consiste à établir les prix sur base de la valeur perçue et la sensibilité prix des clients. Cette approche est assez méconnue et peu maîtrisée est pourtant celle qui apporte les meilleurs résultats car elle est centrée sur ce que le client final valorise. Elle est complémentaire voire opposée aux approches dites cost+ (où les prix sont basés sur les coûts) ou competitive-based (où les prix sont basés sur la concurrence).

Apple est le meilleur exemple d’entreprise qui maîtrise cette approche : Apple avait réussi un grand coup en 2007 en sortant un smartphone à près de 500€ et tous les ans a réussi à augmenter son prix de près de 10%. Apple est aujourd’hui valorisée à plus d’1,2 trilliards alors qu’elle était de 75 milliards en 2007. Pricing Pact a déjà pu démontrer que certaines entreprises avaient des prix tellement bas que les clients se méfiaient de la qualité des produits alors qu’ils étaient de qualité. Dans certains cas, l’entrepreneur a pu tripler ses prix sans perdre le moindre volume de vente.

Contact presse :
Candice@pricingpact.com – 0485708858
http://www.pricingpact.com/
https://www.linkedin.com/company/pricing-pact

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Sylho lève un demi-million d’euros pour accompagner les médecins et les spécialistes dans leur transition numérique

11 décembre 2019 | Catégorie : actus financements

Sylho lève un demi-million d’euros pour accompagner les médecins et les spécialistes dans leur transition numérique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
10 décembre 2019

Bruxelles, 10 décembre 2019. La start-up d’e-santé bruxelloise Sylho, proposant des logiciels médicaux pour chirurgiens, réalise une levée de fonds d’un demi-million € auprès de finance&invest.brussels et d’investisseurs privés. En offrant une solution adaptée à la gestion du dossier patient et prise de rendez-vous par internet, la jeune entreprise permet aux médecins de faire face aux nouvelles obligations en vigueur (prescription médicale notamment) et de les libérer des tâches chronophages afin de se concentrer sur la pratique médicale. Le financement vise à soutenir son développement technologique et commercial pour confirmer sa place de leader dans l’accompagnement des praticiens dans leur transition numérique.

Créée en 2017 par François Weiss, fils de chirurgien, la start-up bruxelloise Sylho est portée par une équipe jeune et énergique qui a choisi de soutenir la profession médicale constatant qu’un praticien consacre au moins 30% de son temps aux tâches administratives. Sylho s’est donnée pour mission de prendre soin de ceux qui prennent soin des autres. Objectif principal : alléger les tâches administratives des chirurgiens et des spécialistes en les automatisant le plus possible.

La société accompagne ainsi des praticiens dans leur transition numérique et ce, au travers de 2 logiciels médicaux uniques : le Surgery Manager, logiciel de gestion du dossier patient pour chirurgiens (focus notamment sur les instants pré & post-op dans le dossier patient du praticien), et le RDV Manager, plateforme de prise de rendez-vous centralisée et collaborative, et propose également des services additionnels (secrétariat médical ou encore la création de sites web) pour les aider davantage.

« La mise en œuvre du plan e-santé se concentre principalement sur les patients aux dépens des médecins moins bien lotis. Aujourd’hui, ce symptôme se manifeste par le burnout d’une profession notamment délaissée dans sa mutation numérique. Grâce à sa technologie de pointe, Sylho assure la meilleure évolution possible de ses solutions qui restent pertinentes, personnalisées et adaptées aux besoins de chacun. Elle entretient une relation étroite humaine et continue avec ses utilisateurs afin d’offrir une transition unique et réussie, et d’améliorer en permanence des solutions « par les praticiens pour les praticiens », confie François Weiss, CEO et fondateur

Aujourd’hui, Sylho est leader en Belgique francophone dans la digitalisation des chirurgiens plastiques et entend s’étendre à l’ensemble du corps médical. Forte de ces premiers succès, Sylho annonce une levée d’un demi-million d’euro pour renforcer sa présence géographique et accélérer le développement de son éco-système. La levée de fonds a rassemblé des investisseurs privés, tel que Nicolas Debray (ex-Google, Solvay Brussels School) ainsi que l’invest régional, finance&invest.brussels.

Convaincue du potentiel de cette start-up bruxelloise active dans la digitalisation du secteur médical finance&invest.brussels investit 200.000 euros. « Sylho offre une solution medtech innovante et répond aux besoins de propriété, sécurité et simplicité des praticiens et spécialistes. Soutenir une telle technologie permet par ailleurs de soutenir tout un eco-système spécifique et de booster l’économie bruxelloise », relève Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels.

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

Second closing pour Scale II qui porte sa capitalisation à 8 millions €

10 décembre 2019 | Catégorie : actus financements

Second closing pour Scale II qui porte sa capitalisation à 8 millions €

Communiqué de presse
Bruxelles, 10 décembre 2019

Après un premier closing réalisé en juillet 2019, le fonds atteint aujourd’hui la taille de 8M€ et accueille finance&invest.brussels ainsi que cinq nouveaux investisseurs privés au capital. L’objectif est d’atteindre in fine une taille de 15M€ pour investir dans une dizaine de scale-ups dans les 4 prochaines années.

Après la S.F.P.I. et Sambrinvest qui avaient déjà rejoint le fonds lors du premier closing, c’est un nouvel acteur institutionnel de poids qui rejoint ce nouveau tour de table : finance&invest.brussels, au côté de cinq nouveaux investisseurs privés. L’objectif de l’équipe est d’amener la capitalisation du fonds à 10 millions d’euros d’ici fin janvier 2020, pour atteindre 15M€ d’ici juillet 2020.

Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels, déclare : La prise de participation dans Scale II permet à finance&invest.brussels de soutenir à un nouvel acteur sur le marché, s’inscrivant dans la continuité du fonds Scale I et de bénéficier de dossiers qualitatifs concernant des scale-ups en croissance, lui permettant ainsi d’envisager des co-investissements. finance&invest.brussels a en effet pour mission de faciliter et compléter la chaîne de financement. Cet investissement permet par ailleurs de démontrer un dynamisme et une volonté de soutenir les écosystèmes propices au développement de l’entrepreneuriat notamment en Région bruxelloise. Et de préciser : « Il tient compte également de la qualité du partenariat noué depuis plusieurs années avec les équipes de Be Angels ».

Le fonds Scale II vise à répondre à la problématique grandissante d’equity gap dans la chaîne de financement des scale-ups, en se positionnant dans une phase qui se situe entre les business angels, qui investissent généralement entre 100K et 0,5M€ au cours de plusieurs levées de fonds et les acteurs professionnels du venture-capital (3M+). Ce nouveau fonds, qui se veut généraliste, injectera entre 300k€ et 500k€ par projet et soutiendra une dizaine de dossiers en quatre ans, avec la possibilité de monter jusque 1M€. Scale II accompagnera les jeunes scale-ups innovantes à fort potentiel de développement en leur apportant en particulier une approche hands-on, un réseau de compétences et d’expérience en s’appuyant notamment sur les membres de Be Angels, et une rapidité d’analyse et de décision.

Claire Munck, Managing Partner du fonds déclare à ce sujet : « Nous sommes ravis d’accueillir finance&invest.brussels dans le fonds et d’avoir réussi ce second closing. Plus de 45 dossiers ont soumis leur candidature à l’équipe de gestion depuis mi-juillet, soulignant la pertinence du fonds et son adéquation par rapport au besoin du marché ».

Pour rappel, le positionnement du fonds Scale II est le suivant :

  • Une stratégie d’investissement conduisant à se concentrer sur des scale-ups en phase de post investissement business angel et présentant des perspectives de croissances importantes
  • Une relation forte avec le réseau de business angels Be Angels et des co-investisseurs qualifiés
  • Processus d’analyse et de décision rapide

A propos de Scale Investment Fund

Scale est un fonds d’investissement post business angel, pre-venture capital/coporate partnership actif en Belgique. Le fonds, qui se veut généraliste, vise à répondre à la problématique grandissante « d’equity gap » dans la chaine de financement des Scale-ups. En se positionnant dans une phase « post business angels » / « pré-Venture Capital », Scale II a pour ambition d’entrer au capital de sociétés ayant consolidé leur équipe, validé leur positionnement stratégique au sein du marché et validé la traction commerciale de leur(s) produit(s), tout en bénéficiant de la dernière valorisation intéressante avant l’arrivée d’un VC et/ou d’un industriel au capital.

Contact

Claire Munck
Managing Partner des fonds Scale
m. +32 0486 38 01 45
claire@scale-fund.com
www.scale-fund.com
Linkedin @Scale Inestment Funds

Evénements, projets, études

Actualités

image actualités

finance&invest.brussels et Luminus investissent dans bcheck, la solution préventive aux pannes de chauffage

9 octobre 2019 | Catégorie : actus financements

finance&invest.brussels et Luminus investissent dans bcheck, la solution préventive aux pannes de chauffage

COMMUNIQUE DE PRESSE
9 octobre 2019

Bruxelles, le 9 octobre 2019finance&invest.brussels investit 1,1 million € dans bcheck, une spin-off de Luminus, qui utilise l’Internet des Objets (IoT) et l’intelligence artificielle (AI) pour prévenir les pannes de chaudières et permettre de plus une meilleure performance énergétique. L’importante levée de fonds vise à soutenir la croissance des principales activités et le développement technologique de la start-up bruxelloise.

Une première : bcheck introduit la maintenance prédictive sur le marché du logement

Le pôle de financement public régional a accordé son soutien financier à cette jeune entreprise innovante bruxelloise offrant une solution technologique de premier plan et préventive à la précarité énergétique.

« Nous nous lançons ici dans un projet qui correspond parfaitement à notre ambition stratégique et ce, avec Luminus, un partenaire expérimenté du secteur de l’énergie », souligne Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels. « Il s’agit d’un des premiers dossiers de finance&invest.brussels réalisé dans un modèle de corporate venturing ». Et de préciser, « en effet, l’investissement financier, la connaissance du marché et le portefeuille de clients d’une grande entreprise comme Luminus s’additionnent à notre financement. Il y a là un effet levier doublement intéressant : d’une part, notre risque diminue, car ce partenariat met à disposition de la start-up l’expérience et l’expertise d’un acteur-clé du secteur et, d’autre part, nous générons un terreau favorable pour le développement même de l’entreprise et la création d’emplois en Région bruxelloise ».

bcheck est issu de #next, la plateforme d’innovation de Luminus. « Les idées innovantes sont guidées au sein de notre incubateur #next où elles ont la possibilité d’être développées davantage. Nous avons rapidement été convaincus du potentiel de bcheck et avons déjà investi environ 1 million d’euros dans son développement jusqu’à présent. Nous avons opté pour la forme d’une spin-off afin de pouvoir exploiter pleinement son potentiel», déclare Pierre de Firmas, Strategy & Business Development Officer de Luminus et responsable de #next. « Nous sommes particulièrement heureux qu’un tiers investisseur croie pleinement au potentiel de bcheck. Avec finance&invest.brussels, nous avons trouvé non seulement un partenaire financier expérimenté, mais aussi un associé qui souhaite investir de manière proactive dans des projets qui apportent une contribution positive à la lutte contre le changement climatique et à la précarité énergétique « , déclare Grégoire Dallemagne, CEO de Luminus.

La croissance de bcheck a été soutenue par le programme d’incubation d’entreprises Start it X de l’accélérateur Start it @KBC, avec lequel Luminus travaille en étroite collaboration dans le cadre de sa plateforme d’innovation #next. Grâce à Start it @KBC, les fondateurs de bcheck ont eu accès à un réseau de mentors et d’experts qui ont significativement contribué à accélérer le développement de leur entreprise.

« La plateforme d’innovation #next de Luminus est un bon exemple d’incubateur d’entreprises », déclare Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC et de Start it X. « Cet investissement dans bcheck est une récompense pour le travail acharné de toutes les personnes impliquées dans ce projet et prouve que la collaboration dans le cadre de notre programme d’incubation d’entreprises donne d’excellents résultats ».

Vidéo démo : https://we.tl/t-47mU4Xf47n

A propos

bcheck Les bases de ce qui a mené à la création de bcheck en 2019 ont été jetées lorsque 3 employés de Luminus ont eu l’occasion de développer leur idée initiale au sein de l’incubateur d’entreprises #next. La solution unique de bcheck introduit la maintenance prédictive au marché immobilier. La maintenance prédictive est une nouvelle étape innovante dans le domaine de la maintenance planifiée qui, jusqu’à présent, était principalement le domaine des grandes entreprises

bcheck s’adresse aux propriétaires et aux gestionnaires d’immeubles, ainsi qu’aux assureurs et aux installateurs. Le dispositif et son application offrent de nombreux avantages : une fiabilité accrue en prévenant les dommages et les pannes, un meilleur contrôle des coûts, la planification optimisée de la maintenance, ainsi qu’un confort accru pour les habitants et une meilleure performance énergétique. La jeune entreprise innovante bruxelloise aujourd’hui compte, en plus des 3 fondateurs, 8 collaborateurs.

Luminus Nous produisons de l’électricité et fournissons de l’énergie et des services énergétiques. Nous sommes numéro 1 en éolien terrestre et en énergie hydro-électrique en Belgique. Nous jouons également un rôle clé dans la sécurité de l’approvisionnement en Belgique grâce à plusieurs centrales électriques au gaz naturel qui compensent le caractère fluctuant du solaire et de l’éolien. Avec une capacité installée de 2.145 MW en mars 2019, nous représentons environ 10 % de la capacité totale installée du pays. Nous vendons de l’électricité, du gaz et des services énergétiques auprès de 2 millions de clients privés et professionnels, ce qui représente une part de marché d’environ 20 %. Nous investissons pour faire face aux enjeux énergétiques de demain en proposant à nos clients des solutions d’efficacité énergétique innovantes et poursuivons nos développements dans le renouvelable. Nous sommes près de 2.000 collaborateurs. La majorité d’entre eux dédie son temps au développement des services d’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Pour la septième année consécutive, notre entreprise se classe parmi les 64 entreprises belges élues Top Employer. Nous tirons parti de notre forte présence locale et de l’expertise du groupe EDF, l’un des acteurs majeurs du secteur mondial de l’énergie. Plus d’information sur www.luminus.be.

finance&invest.brussels |finance&invest.brussels, le groupe constitué par la Société Régionale d’Investissement de Bruxelles-Capitale et ses filiales, facilite et complète la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise. Comment ? En apportant des solutions concrètes aux besoins financiers des entrepreneurs, aux moments-clés de leur existence : création, développement, innovation, internationalisation, transition environnementale, reprise-transmission.

Start it @KBC, la première communauté de start-up de Belgique, soutient et promeut l’entrepreneuriat innovant et évolutif. Pionnier de la scène start-up en Belgique, Start it @KBC veut aussi avoir un impact positif sur l’économie et la société belges. Chez Start it @KBC, les start-up bénéficient durant trois mois d’un solide programme d’accélération sur mesure. Pendant un an et demi, elles peuvent également compter sur les conseils et l’expertise de mentors, sur un large réseau et sur un espace de coworking. Start it @KBC optimalise continuellement son offre en cocréation avec les start-up. Start it @KBC stimule en outre la fertilisation croisée (internationale) entre plus de 700 start-up et scale-up, mais aussi avec des investisseurs, des mentors expérimentés, des experts en différents domaines (technologie, ventes, affaires juridiques, marketing, communication…) et d’autres accélérateurs et incubateurs du monde entier. La communauté joue également un rôle d’avant-garde dans le domaine de la diversité et de l’entrepreneuriat féminin.

FAQBOT

Introduire une demande

Besoin d'un soutien financier pour créer ou développer votre entreprise ? Nous vous proposons plusieurs solutions sur mesure. Introduisez une demande de financement en remplissant ce formulaire* et nous vous contacterons dans les meilleurs délais. Merci et à bientôt.

*Les données à caractère personnel sont uniquement recueillies et traitées dans le but de vous donner les informations souhaitées. Ces données ne seront pas communiquées à des tiers ni utilisées à des fins commerciales.