Nos solutions de financement

Le prêt subordonné

Obtenir un effet de levier auprès des banques

A mi-chemin entre les prêts bancaires classiques et les prises de participation en capital, le prêt subordonné, aussi appelé « dette subordonnée » représente la dette la plus risquée pour les investisseurs, car son remboursement est subordonné à celui de la dette dite « senior » généralement proposée par les banques. Pratiquement, pour l’entrepreneur, c'est une dette à moyen ou long terme susceptible d'être remboursée ou éventuellement transformée en actions dans le cas d’un « prêt convertible».

Comment ça marche?

  • Le prêt subordonné, aussi appelé « dette subordonnée » ou « dette mezzanine », est un outil financier qui permet aux entreprises de compléter des financements de sources diverses -exp. crédits bancaires, fonds propres – dans le but de développer leurs activités.  Ce prêt est dit « subordonné » car, en matière de priorité de remboursement, il sera toujours remboursé après les prêts bancaires, mais avant les fonds propres.

    Concrètement, il s’agit d’un prêt contracté auprès d’investisseurs dans le cadre d’une convention qui détermine entre autres la durée du prêt, le taux d’intérêt et le montant des remboursements. Comme le prêt de ce capital représente un risque plus élevé pour les investisseurs, le taux d’intérêt sera établi en fonction du risque estimé et sera donc substantiellement plus élevé que celui des prêts bancaires.

    Cependant, état considéré comme du « quasi-capital » d’un point de vue comptable, il permet d’obtenir un effet de levier auprès des organismes privés. De plus, il est généralement accordé sur une échéance plus longue que les échéances bancaires.

Caractéristiques du prêt subordonné

  • A quelles entreprises s’adresse le prêt subordonné ? 

    Le prêt subordonné s’adresse aux entreprises disposant d’une capacité de remboursement et dont le besoin de financement nécessite d’être complété par un prêt.

  • Combien peut investir finance&invest.brussels en prêt subordonné ?

    finance&invest peut investir un montant allant de 100.000€ à 5.000.000€ sous la forme d’un prêt subordonné.

  • Quels sont les avantages du prêt subordonné par rapport au prêt bancaire ?

    Le prêt subordonné constitue un apport de quasi-capital permettant à l’entreprise d’effectuer un effet de levier auprès des organismes bancaires.

    Cela signifie que, grâce à la dette subordonnée octroyée par finance&invest.brussels, un prêt bancaire pourrait être obtenu plus facilement par une entreprise. Cette solution de financement à l’avantage de fournir une forme de capital à risque sans diluer les actionnaires.

  • Quelle est la durée d’un prêt subordonné ?

    La durée des prêts subordonnés s’étend sur une période allant de 3 à 7 ans.  Des carences en capital de 6 à 12 mois peuvent être octroyées au cas par cas, ce qui signifie que les mensualités de remboursements du capital ne commenceront alors que 6 à 12 mois après la signature de la convention.

Coût du prêt subordonné

  • Quel est le taux d’intérêt d’un prêt subordonné ?

    Nous proposons des taux d’intérêt fixes de 7 à 10%, ce qui représente un coût peu élevé pour du « quasi capital », et donc un produit présentant les mêmes risques que des parts de l’entreprise pour l’investisseur mais qui est non dilutif pour les porteurs de projet et les actionnaires.  Il ne faut donc pas comparer le taux d’un prêt subordonné avec un taux bancaire car ce taux reflète notre estimation de l’exposition au risque.

    Toutefois, comme ce prêt est très souvent octroyé dans le but de faciliter l’obtention d’un prêt bancaire, il est utile pour le porteur de projet de calculer le taux moyen qui sera obtenu en combinant le taux bancaire et le taux octroyé par finance&invest.brussels. Ce calcul du taux “lissé” permettra au porteur de projet de se faire une idée du cout total du financement. De plus, vous constaterez qu’à moyen et long terme, c’est toujours moins cher que de se diluer au profit de nouveaux actionnaires.  

Procédure

Le processus décisionnel pour une prise de participation en capital dure généralement de 3 à 6 mois.

Les étapes du processus :

  • 1. Prise de contact avec un analyste de finance&invest.brussels pour vérifier l’éligibilité du projet.
  • 2. Analyse de votre dossier sur base des éléments suivants : valeur ajoutée pour Bruxelles, durabilité, équipe, marché, produit, technologie, financier (historique & plan financier)
  • 3. Présentation du dossier au comité d’investissement. Si le projet reçoit un avis positif, le comité d’Investissement prépare alors une proposition d’investissement qui sera soumise au Conseil de Direction.
  • 4. Présentation de la proposition d’investissement au Conseil de Direction.
  • 5. En cas d’avis favorable, nos équipes débuteront alors la dernière phase, à savoir les négociations et la rédaction des conventions.

Les documents à préparer :

  • Un business plan du projet
  • Un plan financier en Excel sur 3 ans
  • L’historiques des comptes de la société (sur 2 à 3 ans)
  • Les derniers statuts coordonnés de la société
  • La répartition de l’actionnariat
  • Méthode de valorisation de l’entreprise utilisée
  • Questionnaire de durabilité

Merci de votre intérêt pour notre newsletter

Merci de compléter les champs suivants:

Nous sommes curieux, qu'est-ce qui motive votre inscription ?

Nous sommes désolés mais nous sommes obligés de vous poser la question

Merci de votre intérêt pour nos solutions financières

Merci de compléter les champs suivants:

Nous sommes curieux, qu'est-ce qui vous motive à télécharger la brochure ?

Nous sommes désolés mais nous sommes obligés de vous poser la question :