Back

Dans la presse - 17 novembre 2021

Jusqu’à 80 millions d’euros pour booster les PME bruxelloises

Découvrez l’interview de notre CEO, Pierre Hermant, rédigée par Simon Souris et Pauline Deglume et parue dans le journal l’Echo du samedi 6 novembre 2021. Extrait : « finance&invest.brussels peaufine les derniers détails de son fonds de relance des beaux projets des PME de la Région touchées par la crise. Privé et public y seront associés à 50-50 »

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Dans la presse - 17 novembre 2021

Finance&invest.brussels, un invest en pleine croissance

Découvrez l’interview de notre CEO, Pierre Hermant, rédigée par Amandine Cloot et Véronique Lamquin et parue dans le journal Le Soir du mercredi 17 novembre 2021. Extrait : « En 3 ans, l’ex-SRIB a multiplié son portefeuille par plus de trois. Et ne compte pas en rester là, assure Pierre Hermant ».

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

financements - 27 octobre 2021

SmartFridge lève 800k€ pour proposer des plats sains facilement accessible dans les entreprises.

Bruxelles, le 11 octobre 2021

Après plus d’un an de développement, la startup SF Company – SmartFridge a levé 800KEUR auprès de finance&invest.brussels, de BeAngels et d’investisseurs privés. Elle propose un tout nouveau concept de restaurants d’entreprises via un frigo connecté accessible 24/7. Avec un simple scan de QR code, les collaborateurs peuvent s’offrir des plats sains et frais, sans devoir se déplacer de leur lieu de travail. La startup espère pouvoir installer ces nouveaux frigos intelligents dans un maximum d’entreprise d’ici 2024. Les fonds permettront de renforcer l’équipe, de poursuivre le développement de l’application et du frigo connecté et de produire un nombre important de frigos.

En pleine crise sanitaire du Covid, Jean-Patrick Smal, CEO et fondateur de SmartFridge, a fait le pari de créer un frigo connecté pour proposer des plats équilibrés au sein des entreprises. Le défi était double : il fallait à la fois créer le contenant, à savoir le frigo, qui devait être intelligent pour pouvoir répondre aux demandes des utilisateurs, ainsi que son contenu : des repas frais et variés.

Accessibles à tout moment par les travailleurs de l’entreprise, les frigos SmartFridge peuvent être utilisés pour prendre un petit déjeuner, un déjeuner ou un plat du soir à emporter pour la maison. Le frigo intelligent est équipé de capteurs qui permettent de vérifier à tout moment le niveau d’humidité, la température ou plus simplement que la porte soit bien fermée. Pour prendre son produit, l’utilisateur, après avoir téléchargé l’application SmartFridge et créé son compte client, scanne le code QR du frigo, prend ce dont il a envie et referme simplement la porte du frigo. Il reçoit instantanément une notification de sa liste de course et de son débit. À l’image des Food shop Amazon aux USA, toutes les actions se font au seul moyen de son smartphone pour faciliter au maximum l’expérience utilisateur.

La startup approvisionne ses frigos de plats équilibrés et divers, créés par ses soins, et utilise sa technologie pour prévoir les recharges selon les consommations. Afin d’éviter de gâcher de la nourriture, SmartFrige s’est associé avec « Too good to go » pour reprendre tous les invendus. Quant aux emballages individuels, rendus obligatoires avec la crise sanitaire, « Ils sont tous compostables et recyclables » confie le CEO. La startup maîtrise sa chaîne de production, allant de la création des plats, aux transports et à sa technologie. « En maîtrisant la chaîne de production, nous pouvons tout de suite travailler à la source. Par exemple, si un client trouve un plat trop salé, on peut directement prendre en compte le feed-back et modifier notre recette. On veut que SmartFridge reste accessible pour des remarques, comme pour des suggestions ! ».

Un nouveau lieu de rencontre

L’équipe de SmartFridge souhaite que leurs frigos deviennent un nouveau lieu de convivialité, à l’image du rendez-vous à la machine à café. « Après de longs mois de confinement, les employés de retour au travail veulent à nouveau échanger entre eux. SmartFridge se veut un lieu d’échange et de bien-être ». Avec son écran personnalisable, le frigo devient également un outil de communication pour les entreprises, pour y annoncer la vue d’un nouveau collaborateur, un cours de sport ou encore d’un cocktail.

Actuellement présente à Bruxelles, la startup se lance dans le Brabant wallon et flamand, avec son application disponible en 3 langues (FR-NL-EN).

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

financements - 27 octobre 2021

Grâce au financement de finance&invest.brussels, Ecomarket, le paradis des éco-chèques, étend ses activités

Ecomarket est le premier site belge à proposer une plateforme où l’entièreté des produits est achetable par éco-chèques (Monizze, Sodexo et Edenred) en plus des moyens de paiement habituels. De la décoration, en passant par la nourriture, des accessoires et des produits bien-être, nous dénichons et proposons des pépites belges tendances et durables.

Finance&invest.brussels a été à nos côtés dès le début de notre recherche de financement, tout d’abord grâce à son site web et sa procédure automatisée qui a facilité la remise préalable de notre dossier, mais aussi grâce et surtout aux personnes qui nous ont accompagné du début à la fin de notre levée de fond. F&IB a également été à l’écoute de nos besoins et s’est toujours montré compréhensif et flexible par rapport à nos demandes et spécificités. En conclusion, nous avons bénéficié d’un accompagnement efficace et humain, qui a débouché sur un solide partenariat. Je recommande finance & invest.brussels à toute start-up ou scale-up Bruxelloise souhaitant se développer !

Grégory Herbrand, CFO – Ecomarket.be

Grâce au financement de finance&invest.brussels, Ecomarket va pouvoir étendre ses activités, d’une part en développant des partenariats avec des acteurs clés du secteur, et d’autre part en poursuivant son activité de « mini-marché » partout en Belgique. Ecomarket va par ailleurs pouvoir continuer à étoffer sa gamme de produits en intégrant de nouvelles « pépites » actives dans l’écosystème durable et local. Ecomarket a jusqu’à présent déjà conclu une série de partenariats avec des marques durables et locales telles que : MakeSenz, Habeebee, Javry, Gimber, Bonjour Maurice, Brasserie de la Lesse, …

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Dans la presse - 19 mai 2021

Comment financer son projet d’entreprise grâce aux prêts bancaires et régionaux ?

Avoir des idées novatrices et vouloir entreprendre pour les développer, c’est bien ! Avoir les fonds nécessaires pour le faire de façon optimale et pérenne, c’est encore mieux.

Lors d’un précédent webinaire consacré à l’introduction aux outils de financement, Patrice Schellekens et Bernard Tilkens nous avaient donné de précieux conseils en la matière et avaient notamment évoqué les prêts Régions et prêts bancaires.

Mais alors comment ces outils fonctionnent-ils ? A qui s’adressent-il ? Comment faire le bon choix ? Autant de questions auxquelles nos experts vont pouvoir répondre.

Pour ce faire, Fouad Ben Larbi, Chief Customer Officer chez Amarris Direct.be donnera la parole à 3 experts sur le sujet. A ses côtés, Bernard Tilkens, directeur et expert en financement chez Next Steps nous partagera son expérience du terrain avec des cas de figures rencontrés.

Pendant ce webinaire inédit, retrouvez :

Pierre Hermant, Chief Executive Officer chez finance&invest.brussels
finance&invest.brussels est une entreprise publique bruxelloise. Elle a pour but de faciliter et compléter la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise. Comment ? En apportant des solutions concrètes aux besoins financiers des entrepreneurs, sous forme de prêts ou de prises de participation, aux moments-clés de leur existence : création, développement, innovation, internationalisation, transition environnementale, reprise-transmission.

Jean-Pierre Di Bartolomeo, Président du Comité de Direction chez Sowalfin
Sowalfin est une structure créée en 2002 par le Gouvernement wallon avec comme mission de faciliter l’accès au financement des entrepreneurs wallons, des indépendants aux PME. Sowalfin est le partenaire des entrepreneurs wallons. Et ce, quel que soit le stade du cycle de vie de leur entreprise : de sa création à sa transmission, en passant par sa croissance, son internationalisation, le développement de nouveaux produits ou ses projets d’éco-transition.

Danielle Gooris, SME Advisor chez AION
AION est une banque numérique sur abonnement dotée d’une touche humaine moderne et qui offre un large éventail de services aux particuliers et aux entreprises. Installée à Bruxelles, elle opère sous licence bancaire belge et offre à ses clients des moyens rapides et pratiques d’optimiser leurs économies et leurs dépenses en temps réel ainsi que des conseils personnalisés grâce à une application innovante

Inscrivez-vous dès à présent : http://swll.to/ukdsH

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

événements - 23 février 2021

La semaine du financement et des subsides

Trouver des fonds… tout entrepreneur débutant ou chevronné y est un jour confronté, qu’il s’agisse de démarrer son projet, le développer, financer de nouveaux investissements ou encore faire face à des problèmes de trésorerie.
Types d’emprunts divers, prise de participation dans le capital, apport de garanties… Comment s’y retrouver parmi les nombreuses solutions et produits financiers disponibles, et à qui s’adresser ?

Durant une semaine, le 1819 et ses partenaires vous font découvrir et comprendre les modalités de financement les plus adaptés, quelle que soit la taille ou la phase de développement de votre projet. Des experts issus tant du public que du privé répondront à toutes vos questions.

Un programme 100% on-line et gratuit avec ateliers, séances de questions-réponses, rencontres avec des témoins inspirants… pour vous aider dans votre recherche de financement en région de Bruxelles-Capitale !

Programme & inscriptions : https://1819.brussels/la-semaine-du-financement-et-des-subsides-du-8-au-12-mars-2021

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Podcast/Témoignages - 15 octobre 2020

Ces entreprises qui font Bruxelles, épisode 5 : PERMAFUNGI

Nous donnons la parole à nos clients-partenaires qui ont réussi à se réinventer, s’adapter ou encore à se rendre utile en période de crise.
Ces entreprises qui font Bruxelles, plus que jamais ! épisode 5 : PERMAFUNGI

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Podcast/Témoignages - 16 septembre 2020

Ces entreprises qui font Bruxelles, épisode 4 : ECO-TAP

Nous donnons la parole à nos clients-partenaires qui ont réussi à se réinventer, s’adapter ou encore à se rendre utile en période de crise.
Ces entreprises qui font Bruxelles, plus que jamais ! épisode 4 : ECO-TAP

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Dans la presse - 21 août 2020

Eco-tap, le spécialiste des produits d’entretien zéro-déchet, augmente son capital pour développer son réseau de distribution

Communiqué de presse

Bruxelles, le 21 août 2020. La start-up bruxelloise Eco-tap, spécialisée en distribution 100% zéro-déchet de produits liquides d’entretien, réalise une première levée de fonds de près de 300.000€ auprès de BeeFounders (incubateur de sociétés à impact) et de finance&invest.brussels (l’invest public bruxellois). L’objectif de cette augmentation de capital est de développer un réseau de distribution de vrac automatisé de produits liquides écologiques et de confirmer sa place de pionnier dans son domaine.

ECO-TAP C’EST QUOI ?

Eco-tap est une solution ultra simple et accessible pour consommer des produits liquides ménagers sans générer aucun déchet, tant au niveau du contenant que du contenu. Tout est automatisé, il suffit d’appuyer sur « start » ! Concrètement, les produits sont disponibles via des distributeurs automatiques entièrement développés par Eco-tap et fabriqués dans son atelier bruxellois. Installés en magasin, ces distributeurs permettent aux consommateurs de venir recharger leurs bouteilles vides au lieu de les jeter. Actuellement, la gamme à prix compétitifs se compose de produits d’entretien domestiques écologiques : lessive, adoucissant, vaisselle, nettoyant sol et également du gel hydro-alcoolique.

« Lorsque nous avons pris conscience que l’utilisation de bouteille à usage unique devenait réellement problématique, nous avons décidé de réagir. 6 mois après, notre premier prototype de distributeur de vrac liquide était opérationnel ! Notre objectif est de pouvoir offrir aux consommateurs une vraie solution « zéro-déchet » facile et efficace, tout en participant à la préservation de l’environnement. Nous voulons par ailleurs prouver qu’une activité économique locale et durable peut-être rentable », explique Olivier Potvin, co-fondateur.

UN MARCHE EN PLEINE TRANSITION !

95% des emballages plastiques sont à usage unique, ce qui génère des tonnes de déchets annuellement. Bien que la Belgique soit un des pays les plus avancés en matière de recyclage, le taux de recyclage des emballages en plastique approche seulement 40% (source RTBF, 15/05/2018).
De plus en plus de consommateurs sont conscients de cette problématique et se tournent vers la distribution en vrac. Bien que la grande distribution emboite petit à petit le pas, les magasins « BIO » ont été les premiers à offrir ce genre d’alternative. La solution d’Eco-tap est aussi adaptée à la grande distribution qui lui permet de répondre aux besoins des « game changer ».

POURQUOI UNE LEVEE DE FONDS ?

Déjà présente dans une quinzaine de magasins bio et également dans quelques supermarchés en Région bruxelloise et en Brabant Wallon, la start-up Eco-tap a l’intention de développer davantage son réseau de distribution. Elle a l’ambition d’obtenir 400 points de vente d’ici 3 ans. Elle souhaite par ailleurs renforcer son équipe afin de répondre à la demande importante. L’investissement de 270.000€ de BeeFounders et de finance&invest.brussels permettra à Eco-tap de réaliser ses objectifs plus sereinement. Eco-tap devrait probablement attirer de nouveaux investisseurs car force est de constater que l’intérêt des investisseurs pour des solutions à impact sociétal positif ne cesse d’augmenter.

Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels explique : « En offrant une solution crédible pour le consommateur et pour la gestion des déchets, le projet d’Eco-tap participe pleinement aux enjeux de la transition économique. Si l’on veut impacter durablement en changeant les habitudes de consommation grâce notamment au vrac liquide, il importe d’encourager sa présence, aussi bien dans les magasins bio que dans la grande distribution. Cette ambitieuse opportunité est portée par Eco-tap constituée d’une équipe dynamique et stratégique ».

BeeFounders, le start-up studio à impact sociétal, souligne que « Au-delà de cette levée de fonds, l’enjeu est de renforcer les équipes des start-ups impactantes avec de l’expérience et des compétences. Cela réduit les risques pour les investisseurs ».

QUI SE CACHE DERRIERE ECO-TAP ?

Eco-tap a été fondé en octobre 2019 par Olivier Potvin et Arthur Peemans pour « contribuer à leur échelle à un monde plus propre ». Forts de leurs expériences complémentaires, Olivier qui possède une importante expertise en stratégie et management (McKinsey et Sabena Aerospace) et Arthur qui a un solide bagage commercial (BMW Alpina) peuvent compter sur le soutien de BeeFounders. L’incubateur à impact les soutient en effet et les accompagne dans le développement de leur projet innovant et ambitieux. Françoise Burlet (ex-Delhaize) a également rejoint le Conseil d’administration d’Eco-tap.

ECO-TAP, EN BREF

– Un pionnier de la distribution zéro déchet de produits liquides ménagers en Belgique
– Une gamme de 5 produits d’entretien écologiques
– Des distributeurs automatisés de produits liquides pouvant distribuer jusqu’à 3 produits différents (une version 4 produits devrait sortir en septembre)
– 15 points de vente actuellement à Bruxelles et dans le Brabant Wallon (https://eco-tap.be/find-us).
– Un chiffre d’affaire attendu pour 2020 de 100k€ mais devrait atteindre 1 million € dans les 2 ans à venir (avec un breakeven en 2021).

Plus d’infos ?
Olivier Potvin
+32 (0) 493 89 14 00
olivier@eco-tap.eu

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Back

Dans la presse - 17 juillet 2020

dgenious, le spécialiste de la data pour chaînes de magasins et de restaurants, lève 1 million € pour accélérer sa croissance en Europe

Communiqué de presse 17 juillet 2020

Bruxelles, le 17 juillet 2020. dgenious, spécialisée en Big Data pour les chaînes de magasins et restaurants, réalise une levée d’1 million € auprès de The Faktory Fund et finance&invest.brussels pour assurer son expansion en Europe et asseoir son leadership dans son domaine. Déjà présente dans plusieurs pays européens, la start-up est active dans les secteurs de l’hospitalité, du luxe, du retail, de la mode et de la santé. Elle a développé et commercialise une solution de business intelligence unique en offrant à ses clients, qui gèrent de nombreux points de ventes, un accès direct à leurs données clés consolidées en temps réel. Une véritable valeur ajoutée pour optimiser ses indicateurs de performance !

Radicalement différent des systèmes de business intelligence (BI) classique, la technologie unique de dgenious permet à chaque utilisateur d’obtenir facilement et immédiatement les analyses, rapports et tableaux de bord dont il a besoin sans l’intervention d’un spécialiste BI. dgenious se connecte directement aux bases de données de ses clients (systèmes de caisses, ERP, CRM entre autres) et consolide ces données en temps réel. La finesse dans les analyses, la rapidité d’implémentation et le prix attractif sont d’autres caractéristiques clés de dgenious.

« dgenious partage avec EVS ce qui a fait son succès : avoir inventé une technologie, ici dans le domaine de la business intelligence des points de ventes, qui a permis de construire des interfaces utilisateurs uniques et inimitables et qui lui permettra de devenir un des leaders incontournables dans l’utilisation des données à l’échelle internationale. » Pierre Lhoest, Fondateur d’EVS et de The Faktory Fund

dgenious développe et commercialise une solution de business intelligence à la fois simple et sophistiquée spécifiquement adaptée aux chaînes de magasins et de restaurants. Ces clients ont la particularité d’avoir de grosses bases de données, des magasins en gestion propre et des franchisés avec des systèmes pas toujours standardisés, et beaucoup d’utilisateurs aux besoins très différents. Aussi, ils adoptent une gestion quantitative qui demande toujours plus de données.

« Nous sommes fiers de compter dgenious dans notre portefeuille d’investissements. Cette start-up à haut potentiel a développé une technologie innovante et robuste permettant la digitalisation de sociétés commerciales et l’optimisation de leur processus décisionnel. En plus de sa technologie disruptive, elle est pilotée par une équipe dynamique et très expérimentée.
Ses atouts lui permettront de devenir un acteur de premier plan sur la scène internationale tech et apportera en outre du rayonnement à la Région de Bruxelles-Capitale
», relève Pierre Hermant, CEO de finance&invest.brussels

L’investissement d’1 million € par The Faktory Fund et finance&invest.brussels a pour objectif de donner à dgenious les moyens nécessaires pour accélérer sa croissance en Europe. Les clients de dgenious sont des chaînes de magasins et de restaurants qui gèrent entre plusieurs dizaines et plusieurs centaines de points de ventes, mêlant magasins en gestion propre et franchisés. Le siège opérationnel de dgenious est à Bruxelles et son centre R&D en Suisse.

« J’ai été particulièrement impressionné par le caractère à la fois très disruptif de la plateforme générant directement de la plus-value chez les clients et par la qualité d’exécution de l’équipe avec laquelle la collaboration s’annonce passionnante. » Simon Alexandre, General Partner & Co-Founder The Faktory Fund, member of the board dgenious.

L’origine de Dgenious

Lorsqu’il fonde dgenious, Antoine Lebacq (Chief Technology Officer), a ouvert un magasin franchisé Patagonia et rencontre les problèmes typiques de ce secteur. « Je voulais savoir quels clients n’étaient pas venus récemment, lesquels avaient acheté une veste mais pas le pantalon assorti… Comme je n’ai pas trouvé l’outil performant pour analyser mes ventes de façon détaillée, j’ai décidé de le créer ». Mais Antoine est un gestionnaire de magasin au parcours atypique : il a derrière lui une belle carrière dans les salles de marchés de banques d’affaires à Londres où il a jonglé avec les modèles mathématiques les plus poussés. Les gros calculs pour lesquels on veut une réponse en temps réel, c’était son cœur de métier. Il est rapidement rejoint par Emmanuel Girod (Chief Analytics Officer), expert en modélisation et en analyse quantitative avec qui il avait travaillé pendant de nombreuses années. Leur expérience de la finance de marché aura un impact déterminant dans la technologie de dgenious. Gaëlle Helsmoortel (Chief Executive Officer) complète l’équipe fondatrice. Ancienne cadre de L’Oréal et consultante en stratégies digitales, elle transforme ce produit hautement technologique en un business à grande échelle. dgenious.com

Gaëlle Helsmoortel, CEO de dgenious: « Le meilleur atout de dgenious ? Notre technologie bien sûr, mais aussi notre expertise et notre capacité à répondre aux besoins de nos clients. Notre solution les aide à améliorer leurs ventes et leur rentabilité. Grâce à un accès facile, flexible et rapide à leurs données, ils connaissent de façon détaillée et en temps réel leurs ventes, leurs clients, leurs stocks… Une approche et une solution fondamentalement différentes d’un projet BI classique. »

A propos de The Faktory Fund
Le Faktory Fund est un fonds d’investissement privé pour des start-up technologiques, co-fondé par Pierre L’Hoest (fondateur et ancien PDG d’EVS Broadcast) et Simon Alexandre (ancien PDG du CETIC). Le Faktory Fund soutient des start-ups principalement dans les domaines de l’Internet des objets et du Software as a Service (SaaS) sur les marchés internationaux B2B. L’expérience industrielle de la direction et des investisseurs du Faktory Fund offre aux fondateurs une expertise unique pour développer des start-ups B2B.
thefaktory.com

À propos de finance&invest.brussels
finance&invest.brussels est une entreprise publique bruxelloise. Elle facilite et complète la chaîne de financement des entreprises créatrices de valeur en Région bruxelloise sous forme de prêts, de prises de participation ou de garanties. Sa mission consiste à soutenir leur création, développement, innovation, internationalisation, transition environnementale ou reprise-transmission. finance&invest.brussels s’adresse à deux publics spécifiques : d’une part, les start-up, scale-up et PME (investissement de 100.000 € à 5 millions), et d’autre part, les TPE, entreprises sociales et coopératives (investissement de 5.000 € à 150.000 €).

Contact :
Gaëlle Helsmoortel, CEO
+3247629116
g.helsmoortel@dgenious.com
LinkedInFacebookTwitterYoutube

Vous êtes à la tête d’une start-up, scale-up ou PME et vous souhaitez financer votre entreprise?

Répondez à quelques questions et découvrez rapidement l’ensemble des solutions qui s’offrent à vous !

Merci de votre intérêt pour notre newsletter

Merci de compléter les champs suivants:

Nous sommes curieux, qu'est-ce qui motive votre inscription ?

Nous sommes désolés mais nous sommes obligés de vous poser la question

Merci de votre intérêt pour nos solutions financières

Merci de compléter les champs suivants:

Nous sommes curieux, qu'est-ce qui vous motive à télécharger la brochure ?

Nous sommes désolés mais nous sommes obligés de vous poser la question :